France - Espagne : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Top 3 : Varane, Pogba et Ribéry. Flop 3 : Evra, Benzema et Jallet. Tout est dit...

Lloris (5) :  Il aurait pu provoquer un pénalty - et son exclusion par la même occasion - s'il était tombé sur un arbitre moins laxiste. En fait sur l'action, Pedro simule au départ, alors qu'il n'en a même pas besoin : vu la trajectoire de Lloris, il y aurait eu faute de toute façon. Il est malchanceux sur le but car le ballon - un CSC d'Evra selon moi - lui arrive dans le visage. Alors il n'arrive pas à la sortir mais honnêtement, sur ce coup-là on pouvait difficilement faire mieux.

Jallet (3,5) : Pas inintéressant dans la participation au jeu - il donne un très bon ballon à Benzema en début de match - mais il a aussi raté quelques centres. Et surtout, les deux grosses occasions espagnoles du match sont pour lui. Les deux fois il se fait prendre par Monreal et sur celle qui mène au but, il est même totalement à la ramasse.

Varane (6) : Le centre décisif de Monreal lui passe entre les jambes, mais bon… Il n'a pas été mis en danger dans sa zone et a globalement été peu sollicité, ce qui lui a permis de faire proprement son travail. Lui a marqué beaucoup de points lors de ses deux premières sélections.

Koscielny (4) : Ses vingt premières minutes sont empreintes d'une incroyable nervosité, à base de fébrilité et de ballons balancés en touche. Il a été préféré à Sakho pour ce match. Un choix dont la pertinence n'a pas sauté aux yeux...

Evra (3) : Une prestation dramatique. Mais vraiment. Il s'est notamment montré d'une désinvolture hallucinante sur certaines passes. Les ralentis étaient accablants : un joueur espagnol déborde sur son côté, Evra marche… Sur une autre action, il donne une passe en retrait qui enferme totalement Ribéry entre le poteau de corner et les 16 mètres… Et puis évidemment, il y a ce CSC. Alors on ne peut pas le blâmer pour ça. Car le problème est plus global : quand on est le capitaine de Manchester United et qu'on est systématiquement préféré à Clichy pour les gros matchs, on doit montrer autre chose et surtout un autre état d'esprit. Je sais bien que c'est l'un des petits chouchous de Deschamps, mais il va bien falloir ouvrir le dossier un jour.

Pogba (6,5) : Une expulsion décevante, parce que jusque-là il avait été remarquable. Remarquable parce qu'il a réellement joué dans une position de sentinelle, ce qui l'a un peu bridé dans ses prises de balles, ses accélérations et ses dribbles. Du coup, il a été très sobre, clairvoyant, a bien écarté le jeu… Malheureusement, il y a ces deux cartons jaunes qui sont pour moi incontestables. Sur le premier, il met le genou dans la nuque de Xabi Alonso et sur le second, qu'il touche Xavi ou pas, qu'il l'effleure ou que l'Espagnol en rajoute, ce n'est pas le problème : tu ne peux pas aller au contact crampons en avant comme ça. Péché de jeunesse ? Là ou Pogba peut avoir des regrets en revanche, c'est que l'arbitre a été somme toute assez peu sévère dans ce match - en particulier concernant Arbeloa -, sauf pour le Turinois. C'est tombé sur lui, quoi…

Cabaye (4,5) : Un rôle des plus ingérables, dans la zone d'Iniesta et de Xavi. Là, tu sais que tu vas courir et que tu ne vas pas voir la balle pendant une heure et demie. Par rapport au match aller, le Magpie n'a pas eu la même justesse technique.

Matuidi (4,5) : Comme Cabaye, le Parisien était posté dans le périmètre de jeu des deux artistes de la Roja. Et comme Cabaye, il n'a pas été aussi bon qu'à l'aller, et m'a surtout paru assez fatigué. Une belle occase mais une frappe un peu molle. Après, c'est vrai que face à l'Espagne, ce sont toujours les milieux défensifs qui sont un peu les "sacrifiés de service".

Valbuena (5) : Lui aussi a donné de sa personne sur le plan défensif. Il devait constituer un premier rideau côté droit, en étant supposé être libre une fois le ballon récupéré. Il a logiquement recherché l'axe, là où il est le plus à l'aise. C'est dommage, parce que son gabarit a posé des problèmes aux grands Espagnols présents dans sa zone (Busquets, Xabi Alonso). Il n'a pas eu beaucoup d'opportunités pour s'exprimer, mais il n'a pas démérité non plus.

Ribéry (6) : De loin le meilleur Français sur le plan offensif. La plus belle occase du match est pour lui. Mais après son très joli contrôle orienté de la tête, il pousse un peu trop loin sur sa deuxième touche et Valdes sort un bon arrêt. Pour le reste, il a bien défendu, a pressé, s'est battu… Un match plus qu'honorable.

Benzema (3) : En première mi-temps, son occase sur le centre de Jallet est intéressante, mais pour marquer comme ça, sans contrôle et en pleine course aux 16 mètres, il faut être en pleine confiance. C'est loin d'être son cas. Je l'ai pourtant trouvé assez combatif avant le repos. Le problème, c'est qu'après il a totalement disparu de la circulation. D'aucuns me diront que ce n'était pas un match pour lui. Ca fait 11 matchs que ce n'est pas un match pour lui… Là aussi, comme pour Evra, il va quand même falloir ouvrir le dossier.


Pierrot