France-Croatie : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 15 Juillet 2018

Lloris (6) : Un arrêt capital en début de seconde période. Pour le reste, il s’est montré plutôt vigilant, notamment sur les ballons aériens. Son match est évidemment marqué par cette grosse boulette au pied devant Mandzukic, certes anecdotique mais qui ternit un peu un bilan qui restera néanmoins exceptionnel sur cette Coupe du Monde.

Pavard (5) : Une première période terrible face à Perisic devant lequel il a beaucoup souffert. Et puis il s’est un peu repris après le repos, au fur et à mesure que l’ancien Sochalien déclinait sur le plan physique. Mais ce n’est clairement pas son meilleur match de la compète. 

Varane (6) : Un peu moins étincelant qu’en demi-finale face à la Belgique, il a quand même tenu son rang au sein d’une défense français plus secouée que lors des précédents matchs. 

Umtiti (6) : Même remarque que pour Varane, même s’il m’a semblé légèrement au-dessus du Madrilène. J’ai eu très peur pour son genou en fin de première période. Après des matchs amicaux très inquiétants, il a réussi une belle Coupe du Monde. 

Hernandez (6) : Lui, on ne peut pas lui reprocher de manquer de caractère. Si le danger est plus venu de l’autre côté, il a été très solide défensivement et a essayé d’apporter sur le plan offensif. Une belle révélation de cette Coupe du Monde. 

Kanté (4) : Je ne sais pas s’il était blessé, à bout de souffle ou inhibé par son carton jaune - sévère d’ailleurs car la faute est totalement involontaire. Toujours est-il qu’il a été l’ombre du joueur qu’on a vu depuis le début de la Coupe du Monde et a d’ailleurs été assez rapidement sorti par Deschamps. Vu le résultat, ce n’est pas bien grave et il restera comme l’un des trois meilleurs Français de cette Coupe du Monde. Remplacé par Nzonzi, qui est bien rentré dans le match et dont le physique a apporté dans le duel.  

Pogba (7) : Lui, il peut recevoir le trophée de la plus belle mutation de la Coupe du Monde. Fini les grigris et le bling-bling, tout pour l’efficacité ! Il a été au combat pendant tout le match et a été récompensé par ce joli but du gauche. À l’arrivée, sa Coupe du Monde est très positive. 

Matuidi (5) : Il a été souvent en difficulté, notamment parce que le milieu croate dominait totalement. Il a eu du mal à intercepter des ballons et a eu l’air un peu usé. Mais il ne ménage tellement pas sa peine…   

Griezmann (8) : Je ne sais pas s’il se réservait pour la finale mais on a eu droit au premier grand match de Griezmann dans cette compète. Beaucoup plus tonique, rapide et incisif dans ses dribbles, il a joué vers l’avant et a vraiment influé sur le jeu des Bleus. Bref, le Griezmann qu’on aime. Il tire le coup-franc sur le CSC de Mandzukic, marque le penalty et donne une passe décisive à Pogba. Le meilleur jouer français du match.  

Mbappé (8) : Très peu servi en première période, ce qui n’est guère surprenant dans la mesure où l’EdF n’avait jamais la balle. Dès qu’il touchait le ballon, il avait trois ou quatre Croates autour de lui. Il a réussi à passer quelques accélérations foudroyantes, notamment celle qui amène au but de Pogba. Avec en bonus ce très joli but qui a donné du confort aux Bleus. Ça fait un an et demi qu’il joue au foot, il est double champion de France et champion du Monde. Incroyable destin. 

Giroud (4) : Je suis désolé, on va encore dire que je m’acharne, mais bon… Alors on va me dire qu’il a encore effectué un gros travail défensif - ce qui n’est d’ailleurs pas forcément vrai sur ce match - mais à côté de ça, il a quasiment perdu tous ses duels et n’a pas tiré au but une seule fois. C’est le Guivarc’h de 2018 mais après tout, il s’en fout, il est lui aussi champion du Monde. 

Chez les entrants, Tolisso a eu un peu de mal et Fekir a apporté par ses dribbles et sa faculté à conserver le ballon. 

Pierrot