France - Bulgarie : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Un duo Gameiro - Griezmann gagnant, une charnière centrale solide et un Pogba toujours aussi énervant : voici les notes de ce France - Bulgarie.

Lloris (non noté) : À part encaisser un penalty poteau rentrant, il n'a absolument rien eu à faire. 

Sagna (non noté) : Il n'a joué que 25 minutes mais il a eu le temps de tout faire. Il a concédé un penalty assez invraisemblable en se blessant à la cuisse avant d'adresser une passe décisive à Gameiro puis de sortir définitivement, remplacé par Sidibé.

Varane (6) : Après un début de match un petit peu difficile, il a refait surface grâce à son calme. Je pense toujours qu'il pourrait prendre un peu plus de risques dans la relance avec sa qualité de passes. Un match très correct. 

Koscielny (6) : Il est inoxydable, il n'y a qu'à voir ses un contre un. Il est toujours dans la situation de dernier défenseur et il gagne ses duels. Il s'en sort avec autorité. Une vraie valeur sûre. 

Kurzawa (6) : Il a été moins offensif que lors des deux derniers matchs avec les Bleus même s'il a adressé une superbe passe à Griezmann sur le quatrième but français. Défensivement, il a été sérieux, il ne s'est pas fait prendre à revers. Un domaine dans lequel ceux qui ne sont jamais contents lui demandaient de progresser. Il a répondu présent à ce niveau-là.

Matuidi (5) : Sur l'ensemble du match, il a été très satisfaisant au niveau de la récupération du ballon. Mais il en a perdu beaucoup trop, surtout en première période. À sa décharge, il n'a pas du tout le même rôle qu'au PSG. Il a évolué dans l'axe et non à gauche. Surtout, il pensait être en duo avec Pogba mais ce dernier est toujours quinze ou vingt mètres devant lui sur le terrain. Le Parisien est très souvent livré à lui-même dans sa zone. Avec l'explosion physique des Bulgares en seconde période, ça a été beaucoup plus facile pour lui. Il aurait même pu marquer mais sa tentative a terminé sur le poteau. Mais encore une fois, dans l'utilisation du ballon, il peut faire beaucoup mieux. 

Pogba (4) : Si je dois résumer, il m'énerve. Son goût immodéré pour le beau et pas toujours le très utile lui nuit terriblement. Il veut toujours faire un dribble en plus, une transversale de quarante mètres... Il a perdu beaucoup de ballons et n'a pas été très influent dans le jeu. Il s'est par contre offert une superbe demi-volée juste à côté du but. Mais pour un joueur supposé de son standing, c'est quand même plus qu'insuffisant.

Payet (7) : Il a connu un début de match difficile. D'abord parce que le jeu penchait clairement à droite et ensuite parce qu'il n'était pas dans le tempo. Et puis son but sur ce centre-tir enveloppé l'a décoincé. Surtout, il a un truc : dans cette équipe, il est le seul à savoir faire certaines choses sur le terrain. Au niveau des passes, des inspirations et des décalages, il a clairement quelque chose en plus. Ça le rend très spécial.

Sissoko (6) : Beaucoup d'activité sur son côté droit et du punch même s'il jouait lui aussi à un poste différent de celui qu'il occupe à Tottenham. Il a bien défendu mais aurait pu être légèrement plus précis en attaque. Enfin, ça reste une bonne performance quand même.

Griezmann (7) : Un but et une passe décisive mais une copie plus que moyenne dans le jeu. C'est tout le paradoxe. Seulement, un attaquant est aussi clairement jugé sur ses statistiques. Sur le pré, il a semblé très à l'aise avec Gameiro et c'est logique. Les deux joueurs se cherchent et se trouvent. Et si son but est consécutif à une très mauvaise relance bulgare, au niveau de son contrôle et de la précision de sa frappe, c'est quand même du très haut-niveau. 

Gameiro (8) : Depuis le temps que je l'espérais, j'ai été ravi de sa prestation. Sur le plan technique d'abord. Même s'il ne tente pas beaucoup de dribbles - ce n'est pas son jeu - il est quand même extrêmement juste dans ses prises de balle, dans ses remises, dans son style de jeu. Sa tête plongeante décroisée est quand même assez extraordinaire. Il a vraiment marqué des points, en sachant que son association avec Griezmann à l'Atlético ne peut qu'embellir au fil des semaines. 

Remplaçants : Sidibé (6) a remplacé Sagna dès le premier acte. Très sérieux dans son placement, il a peut-être un peu moins participé au jeu que d'ordinaire mais il a bien tenu son poste. Gignac n'était lui clairement pas dans le tempo du match et Fekir a joué trop peu pour être évalué. 

On se retrouve demain après-midi pour l'analyse.

Pierrot