France-Bolivie : les notes des Bleus

Posté par Pierre Ménès le 2 Juin 2019

Areola (6) : Il n’a globalement rien eu à faire à part deux arrêts sur coup-franc qu’il a bien négociés. 

Pavard (5) : Comme souvent, j’aurais aimé qu’il exploite la liberté absolue qu’il avait côté droit pour participer plus et mieux au jeu. On le sait, il n’est pas latéral de formation, mais on aurait dû le voir plus offensivement. Remplacé par Dubois (5), que j’ai trouvé un peu timide, notamment sur le plan technique. Compréhensible pour une première sélection. 

Varane (5) : Match tranquille, sans forcer, pépère, couverture de balle, à la cool…

Umtiti (6) : Il a failli marquer de la tête et je l’ai trouvé plutôt en jambes pour un mec qui joue quand même très peu depuis pas mal de temps.

Digne (6) : Au contraire de Pavard, lui a bien animé son couloir, avec un super centre pour la tête de Griezmann et de bonnes sensations au niveau des combinaisons avec Lemar puis Coman.

Ndombélé (6) : Il est mieux qu’il y a deux mois. On le sent plus tranchant dans ses prises de balle, il a bien travaillé au milieu, avec comme toujours des dribbles de dégagement impressionnants. Il aurait pu se montrer plus dangereux. 

Pogba (6) : Il a régalé par intermittence dans un match qui ne se prêtait pas non plus à un investissement supérieur. Il a montré parfois de grandes inspirations.

Thauvin (5) : Première mi-temps assez intéressante où il a montré plus de confiance que lors de ses dernières sorties en bleu. Pas mal de mauvais choix par la suite, avant de disparaître de la circulation en seconde période.

Griezmann (8) : Encore un match avec un but, une passe décisive et d’autres passes très inspirées tout au long du match. C’est vraiment le maître à jouer de l’équipe.

Lemar (7) : Il n’a pas vécu une saison très agréable avec l’Atletico mais dans ce match, il a marqué d’un très joli lob et ensuite, il a bien travaillé, montrant notamment une belle entente avec Griezmann. 

Mbappé (4) : Je lui mets (4) parce qu’on ne l’a pas vu mais en même temps, je me pose la question : comment peut-on le voir si on ne lui donne pas la balle ? J’ai vu beaucoup d’appels où le ballon n’est jamais arrivé. Une bonne action sur laquelle il donne à Thauvin, avant de sortir sur blessure à la mi-temps suite à un coup reçu sur la cheville après une série de dribbles dans la surface bolivienne. Remplacé par Ben Yedder (5), mieux servi que Mbappé et qui a eu des occases - il doit d’ailleurs marquer sur la première. Ce qui tendrait à prouver que l’équipe de France est plus habituée à jouer avec une pointe fixe. Le Sévillan a un profil différent de Giroud, mais il est lui aussi une pointe fixe, alors que Mbappé est une pointe mouvante. 

Parmi les autres entrants, j’ai bien aimé la partition de Coman, qui a beaucoup provoqué en dribbles et qui m’a paru très en jambes alors qu’il était paraît-il fatigué.

 

C’était un match à la fois inutile et très utile. Inutile parce que, quand tu es champion du Monde, jouer la Bolivie début juin n’a que peu d’intérêt. Très utile, parce que beaucoup de Bleus ont arrêté la compétition il y a quinze jours voire trois semaines et que cela a permis de les remettre en jambes avant le match compliqué de samedi prochain en Turquie. Cet amical a donc servi de remise en route avec une petite revue d’effectif au passage. Les Bleus ne l’ont emporté que 2-0 mais Lampe, le gardien bolivien a sorti un match assez incroyable et empêché une grosse déculottée à son équipe. Ce qui compte, ce sera d’être prêt dans six jours en Turquie, où l’ambiance et l’opposition n’auront rien à voir.

 

PS : La Fédé a donc eu la bonne idée de placer ce match des Bleus le même soir que le barrage L1/L2. Un manque de respect hallucinant pour cette compétition, d’autant que les deux équipes auraient sans doute été ravies de jouer lundi ou dimanche en fin d’après-midi. Cela n’a pas de sens et a privé les gens qui aiment le foot de pouvoir voir les deux matchs. Bref. Avant ce barrage d’accession/relégation, j’avais dit que Dijon avait plus de qualité que Lens. J’ai vu pas mal de matchs des deux équipes cette année et on peut dire qu’elles sont d’un niveau très proche. Sauf que le DFCO possède des joueurs comme Sliti et Saïd, ce que les Sang et Or n’ont pas. Le premier nommé a ouvert le score dans ce match, avant que les joueurs de Montanier n’égalisent sur coup de pied arrêté, d’un joli coup de casque signé Duverne. 

Mais il faut croire que l’expulsion de Leca à Troyes a coûté beaucoup plus cher que prévu au Racing car son remplaçant, Vachoux, est responsable sur les deuxième et troisième but dijonnais. D’abord avec ce dribble insensé dans un match de cette importance où il se fait piquer le ballon par Kaba qui trouve Saïd en retrait, lequel n’a plus qu’à marquer dans le but vide. Et puis sur une très longue ouverture, il sort à l’aventure et rate le ballon mais pas le crâne de Fortes qu’il explose avec le coude, laissant Sliti récupérer le ballon et le glisser au fond. J’espère au passage que le défenseur nordiste va vite s’en remettre parce que les images étaient impressionnantes. Ce pauvre gardien suppléant a donc scellé le sort de Lens. Côté dijonnais, Kombouaré a réussi à l’arrache son opération sauvetage mais il faudra que le club retienne la leçon de cette saison ratée pour ne pas refaire la même l’an prochain. 

Pierrot