France-Allemagne : les notes des Bleus
Posté par Pierre Ménès le 16 Octobre 2018

Lloris (7) : Il est tout près de sortir le penalty de Kroos et a enchaîné avec quelques très bons arrêts, notamment en coupant un centre de Sané vers Werner. Un très bon match qui va lui permettre de se remettre en confiance avec son club. 

Pavard (5) : Une première période effroyable, pendant laquelle Schulz lui a à peu près tout fait. A l’image de toute l’équipe, il s’est bien repris après le repos en se montrant beaucoup plus tranchant sur le plan défensif, avec en particulier ce très beau retour défensif en fin de match. 

Varane (6) : On sait qu’une charnière fonctionne en binôme et ça ne devait pas être évident de jouer avec le Kimpembé de ce soir. Il a été plutôt énergique dans ses interventions, tout en gardant son calme. Désormais, il y a un niveau en-deçà duquel il ne descend plus. 

Kimpembé (3) : Je ne vais pas l’accabler sur le penalty qu’il provoque car pour moi, il est très sévère (j’en reparlerai dans l’analyse). Mais le reste du match, ce n’est pas possible. Avant la pause, il n’était pas dans le match, pas présent dans les duels, fébrile. Et en seconde période, il est l’auteur d’une relance plein axe qui aboutit à un tir dangereux de Gnabry. Ces deux matchs en Bleu ne plaident pas pour sa cause.

Hernandez (8) : Le meilleur Français sur le terrain. Même en première période, lui a fait preuve de détermination, d’envie, d’agressivité. Sa participation au jeu a été excellente, à l’image de son centre décisif pour Griezmann. Franchement, quand il n’est pas là, on voit la différence et on peut dire qu’il est aujourd’hui un titulaire indiscutable.  

Kanté (6) : Absent des débats avant le repos, même s’il a gratté quelques ballons. Transfiguré après, quand on a retrouvé le Kanté qu’on aime, le Kanté indispensable, qui va au combat, qui est agressif, qui intercepte des ballons, qui essaie de jouer vers l’avant.

Pogba (5) : Lui aussi meilleur pendant le second acte que durant le premier. Mais l’ensemble n’est tout de même pas génial, à l'image de ce ballon perdu au milieu qui mène au penalty allemand. Ce n’était pas le grand Pogba de la Coupe du Monde. Je ne sais pas si ses soucis à Manchester lui plombent un peu le moral, mais il est loin de son meilleur niveau. 

Matuidi (7) : On va vite passer sur la première demi-heure de jeu pendant laquelle il a évolué à ce poste invraisemblable pour lui de faux ailier gauche, où il ne sert à rien. Et en plus, pendant ce temps-là, l’équipe de France se faisait désintégrer à la perte du ballon. Deschamps a eu l’excellente idée de le replacer au milieu et là, on a vu le vrai Matuidi, le grognard qui va au charbon. Et en plus, c’est lui qui provoque le péno. 

Griezmann (7) : On va être très clair : je lui mets 7 pour ses deux buts : un très joli de la tête et le péno. Jusqu’à cette tête, il avait quasiment tout raté, sauf une superbe intervention défensive dans sa surface. Evidemment, ce but l’a mis en confiance et il a beaucoup mieux fini. 

Mbappé (5) : Ce match a permis de confirmer une chose, c’est qu’il est bien meilleur à gauche qu’à droite. En première mi-temps, les Bleus ont joué au tir aux pigeons avec lui en lui balançant des missiles vers l’avant. Je veux bien qu’il coure vite mais là, c’était quand même compliqué. Lors de la seconde, du côté de son coéquipier en club Kehrer, il a réussi quelques bonnes choses. Dans son face-à-face avec Neuer, à la lutte avec son défenseur il n’a pas la place de mettre l’intérieur du pied et c’est lui qui glisse le ballon à Matuidi sur l’action qui amène le penalty. À part ça, un match moyen. 

Giroud (6) : Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu Giroud aussi bon. Déjà, il a touché beaucoup de ballons. Il s’est imposé dans les duels, a fait de bonnes remises de la tête, a bien défendu. Dans ce match, j’ai vu un Giroud pas transcendant sur le plan offensif mais utile à l’équipe. Là, je suis d’accord. Mais il ne faut pas non plus que l’expression « Giroud utile à l’équipe » devienne une tarte à la crème. 

Pierrot