dvd
Emotion, relégation et baston
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Bilan de cette 37e journée de Ligue 1 ? Lille dit quasiment adieu à la LDC, Nancy a fait les siens à la L1, Troyes y croit encore et Beckham sait aussi pleurer. C'est tout ? Non, on a aussi eu une baston entre supporters...

Cette avant-dernière-journée est un peu faussée pour le moment puisque le match le plus important, à savoir Nice-Lyon, a été reporté en raison des pluies diluviennes qui se sont abattues - pour une fois - sur la Côte d'Azur. Il faudra donc attendre de voir le résultat de ce match pour tirer des conclusions. On peut néanmoins dire dès ce soir que Lille a fait la mauvaise opération de la soirée en ne parvenant pas à l'emporter à Montpellier.

Mais le pire, c'est que le LOSC n'a quasiment pas eu l'opportunité de le faire. Les Héraultais ont joué sérieusement et se sont créés, eux, des occasions. Lille avait besoin d'un sans-faute, et doit maintenant prier pour que Lyon ne gagne pas à Nice pour conserver une mince chance de jouer la C1 l'an prochain. D'autant plus que dans le même temp, Sainté a fait le boulot devant un OM logiquement démobilisé. Les Verts ont inscrit deux buts, dont un très joli signé Brandao de la tête.

Dans le bas du classement, ça s'est décanté pour Nancy, qui aura fait cette exceptionnelle deuxième partie de saison pour rien. Les Lorrains se sont fait surprendre à Picot par Bastia alors qu'ils devaient absolument gagner. Ce doit être très dur d'avoir fait autant d'efforts et de s'être extirpé de la zone de relégation pour finalement y replonger et descendre. Pour Troyes, qui réussi à vaincre Bordeaux, l'espoir est toujours là, même s'il est maigrelet.

Soyons clairs, il faudrait un petit miracle, mais ça fait des semaines qu'on dit ça et à la 38e journée, le miracle en question est toujours possible. En soi, c'est déjà une petite victoire pour cette équipe auboise. A noter dans ce match l'expulsion ridicule de Faubert. J'espère que la commission de discipline, qui n'a - et ce n'est rien de le dire - que trop peu souvent fait preuve de discernement dans ses décisions, n'infligera qu'un match au Bordelais pour ne pas le priver de la finale de la Coupe de France.

Rencontre fortuite...

Et puis, on a enfin eu droit à une fête réussie pour le PSG. Elle a eu lieu au Parc face à Brest. Un match facile plié dès la première période, avec un doublé d'Ibra qui porte tout de même son total à 29 buts. Pas vilain. La seconde période a été l'occasion d'assister à force congratulations, câlins et autres bisous. Avec en point d'orgues la sortie et donc, la fin de carrière de David Beckham, ému aux larmes.

L'Anglais nous a offert de belles images avec ses yeux rougis et cet hommage unanime de tous ses coéquipiers qui sont venus l'entourer au moment où le Spice Boy quittait le terrain. Ceux-ci n'ont peut-être pas vu le meilleur Beckham sur le terrain - et quelque part c'est assez logique - mais ils ont découvert un grand mec, et parfois c'est aussi bien.

Et puis je vais malheureusement terminer ce post avec une note négative. Vous l'avez peut-être vu, il y a eu une rencontre fortuite - j'aime beaucoup le terme - entre supporters lyonnais et marseillais au niveau d'un péage sur l'autoroute A7, dans le Vaucluse. Ca s'est mal passé. Baston, blessés… Après les tristes événements du Trocadéro, cette fois on ne peut pas évoquer des casseurs extérieurs au mouvement ultra.

J'aimerais tellement que la situation se détende entre les supporters, les clubs et les forces de l'ordre. Mais de tels événements ne peuvent qu'entraîner un tour de vis supplémentaire. Et malheureusement, on ne pourra pas donner donner tort à ceux qui vont le donner…


Pierrot