Des quarts allers sans envolée

Posté par Pierre Ménès le 10 Avril 2019

On ne peut pas dire que ces quarts de finale allers nous aient porté au pinacle du football. On a vu des matchs sérieux, solides mais honnêtement, hormis la nouvelle performance bluffante des jeunes de l’Ajax, il n’y avait pas de quoi grimper au rideau d’une manière générale. La soirée de mardi a commencé avec la victoire logique de Liverpool sur Porto à Anfield. Une avance sans doute suffisante pour les Reds avant le match retour. 

Mais j’avoue que j’étais beaucoup plus concentré sur l’autre match de la soirée. Et une fois de plus, j’ai quelques réserves à émettre sur le jeu de City. Alors évidemment, au niveau possession de balle et qualité de passe, c’est le top. Mais je trouve que l’équipe de Guardiola a tendance à ronronner et parfois même à tomber dans l’auto-caricature. Dans son style, Tottenham a sorti une prestation plus efficace, plus cohérente et peut-être aussi plus adaptée à ce niveau de la compétition. Maintenant soyons clairs, si les Spurs l’ont emporté c’est en grande partie grâce à la performance de très haut niveau de Lloris, avec notamment ce penalty d’Agüero repoussé en début de match. 

C’est le troisième péno arrêté par le portier français en 2019 sur… trois tentatives. Une réussite un peu nouvelle pour lui qui n’a jamais été très performant dans cet exercice. Et c’est finalement le talentueux Coréen Son qui a donné un but d’avance aux Londoniens avant le retour à l’Etihad Stadium. Un avantage minimal, mais à mon avis le match sera disputé. Un dernier mot pour dire que le nouveau stade de Tottenham est une pure merveille. Je n’ai qu’une hâte, c’est d’y aller la saison prochaine pour y commenter des matchs de Premier League sur Canal.

Et puis hier soir, la jeune génération de l’Ajax a confirmé tout le bien que l’Europe entière pense d’elle. Ces jeunes sont vraiment épatants. La Juve a longtemps mené au score sur son seul tir cadré de la partie, juste avant la mi-temps. Un but évidemment signé Ronaldo, mais ça c’est tellement banal qu’il n’y a même plus besoin de le préciser. L’égalisation de Neres dès la reprise a récompensé le match cohérent et l’identité de jeu des Néerlandais. Je pense que cette génération de l’Ajax est vraiment exceptionnelle. Ce club est depuis longtemps déjà dans l’excellence au niveau des jeunes mais là, avec les De Jong, De Ligt, van de Beek et consorts, ils sont tombés sur des cadors en puissance, qui vont pour la grande majorité faire de grandes carrières dans des clubs plus riches. 

Et puis Manchester United a offert face au Barça une prestation beaucoup plus aboutie que contre le PSG à Old Trafford. Avec beaucoup plus d’engagement et de volonté d’attaquer. Mais cela n’a pas suffi à perturber une défense catalane assez pépère. Les Blaugranas ont ouvert le score grâce à une tête de Suarez déviée dans son but par Shaw sur un centre de Messi et ont ensuite géré ce but d’avance. Avec ce 1-0 à l’extérieur avant le retour au Camp Nou la semaine prochaine, on peut dire que le Barça a fait le plus dur. D’autant que Barcelone n’est pas le PSG. J’espère que les matchs retours seront plus emballants et j’avoue que j’attends avec impatience le Juve-Ajax de mardi prochain.

Pierrot