Des Anglais presque sages

Posté par Pierre Ménès le 9 Août 2019

Enfin quand je dis presque sage, ça met la sagesse à 1,5 milliard d’euros tout de même. Mais les Anglais nous avaient habitués à plus clinquants, à de grands noms. Et là, le transfert le plus retentissant serait l’arrivée du Lillois Pépé à Arsenal si on veut bien mettre de côté la signature de Maguire à Manchester United, les transferts internes étant toujours hors de prix outre-manche. Une équipe de Manchester où l’on suivra l’attitude de Paul Pogba, certainement très déçu de ne pas avoir rejoint le Real et Zidane. Mais ça prouve aussi que les joueurs ne font pas que ce qu’ils veulent et c’est plutôt une bonne nouvelle.

Du côté des grands, on notera que Manchester City a comme d’habitude payé très cher des joueurs ne faisant pas, ou pas encore, partie du top mondial. C’est une constante chez le club dirigé par Perp Guardiola. Jamais de stars depuis Aguero. Vrai choix ou incapacité à attirer des top players ?

C’est encore pire du côté de Liverpool qui n’a quasiment pas bougé, le club se trouvant même obligé de lutter pour garder ses joueurs comme Fabinho ou Mane.

Non bizarrement c’est du côté d’Arsenal d’ordinaire si économe qu’on a trouvé des surprises avec Pépé et David Luiz arraché dans le money time à Chelsea. L’arrivée du fantasque Brésilien parviendra-t-elle à consolider une défense des Gunners particulièrement poreuse ?

Le voisin et ennemi intime Tottenham a gardé ses forces vives et s’est considérablement renforcé au milieu avec les arrivées de Tanguy Ndombele et Giovanni Lo Celso.

Évidemment, Chelsea n’a rien fait puisqu’ils sont interdits de recrutement. La saison s’annonce compliquée pour le club désormais dirigé par Frank Lampard.

Mais la grosse surprise vient de l’identité du club classé quatrième au rang des plus dépensiers puisqu’il s’agit d’Aston Villa. En France, c’est un peu comme si Metz avait tout cassé sur le marché. Mais le système des droits télés, ajouté au fait que le club de Birmingham soit tout de même d’un standing assez élevé, permet ce genre de miracles. N’oublions jamais que le dernier de Premier League touche plus de droits télés que le PSG. Ça doit jouer.

L’Angleterre est actuellement sur le toit de l’Europe avec quatre finalistes sur quatre lors des dernières finales européennes. C’est donc avec une immense joie que Canal + a récupéré les droits de ce championnat qui, s’il n’est pas toujours le meilleur, reste incontestablement le plus spectaculaire. A titre perso, et très égoïstement, je me réjouis de retourner sur les stades british et surtout à Londres. J’ai notamment hâte de découvrir le nouveau et fabuleux stade de Tottenham.