Champions du Monde !
Posté par Pierre Ménès le 27 Novembre 2017
Les Bleuets de Mankowski, emmenés par un Pogba étincelant et un Areola décisif, ont conquis le seul titre mondial qui manquait encore au foot français. Franchement, ça fait du bien...

En ces temps de morosité tricolore, un titre de champion du Monde chez les U20, ça se prend avec un immense bonheur ! D'autant que cette équipe était favorite de la compète, ce qui n'est jamais évident. Elle a en outre joué l'ensemble du tournoi dans une ambiance hostile et en particulier cette finale, où le public turc avait clairement pris fait et cause pour cette équipe d'Uruguay (sans doute parce que les Bleuets avaient mis une trempe à la Turquie en huitième de finale).

On attendait énormément de cette équipe, beaucoup pensaient - et je ne suis pas loin de penser comme eux - que Digne, Pogba et Thauvin sont tout proches de l'équipe de France A - le second nommé y a même déjà goûté. L'ancien Bastiais et futur Lillois (?) l'a prouvé en demi-finale, le Turinois l'a fait en finale en prenant ses responsabilités du début à la fin et en marquant le premier tir au but de la série. Quant à Digne, il a été égal à lui-même, c'est-à-dire très bon.

Les autres joueurs se sont montrés au niveau et globalement, cette équipe a montré de la concentration, de l'enthousiasme et beaucoup de solidarité. La finale a ressemblé à un France-Uruguay habituel, à savoir un bon vieux 0-0, un truc assez verrouillé, surtout en première mi-temps. Les deux équipes essayaient de jouer pied au plancher, mais avec beaucoup de déchet des deux côtés. Les Français semblaient avoir une maîtrise technique et un fond de jeu supérieur, mais se sont un peu précipités.

Areola le magnifique

Le second acte a été plus partagé, les Sud-Américains ont été supérieurs pendant un moment, obligeant Areola a réaliser quelques prouesses. Le gardien du PSG a été imité en fin de match par son homologue uruguayen, qui a empêché l'équipe de Mankowski de faire la différence en fin de match. La prolongation a ensuite été assez cadenassée et lors de la séance des tirs-au-but, Areola a été magnifique et a fait la diff'.

Voilà un gardien pour qui ça n'est pas simple dans son club - Sirigu, c'est quand même quelque chose - mais qui possède des qualités très intéressantes : son gabarit, sa détermination, et surtout sa capacité à se coucher très vite, en dépit de sa grande taille. Il est extrêmement prometteur et j'espère que le PSG ne gâchera pas ce talent. Il mérite de jouer au haut niveau. Quitte à être prêté dans un premier temps, mais sur ce qu'il a montré lors de ce tournoi, j'espère qu'à un moment ou un autre il aura sa chance sous le maillot parisien.

C'est aussi une victoire pour Pierre Mankowski. Il a eu une carrière assez obscure, je l'ai longtemps connu coach en D2 au Havre. C'est un homme calme, cultivé, très intéressant. Je suis assez content pour lui également. Et puis, c'était le seul titre de champion du Monde qui manquait encore au foot français. Encore une fois, par les temps qui courent, on le prend avec bonheur. D'autant qu'une équipe de France qui gagne aux tirs au but après un 0-0, ce n'est pas si souvent.

Le soleil brille en France depuis quelques jours. Il brille aussi pour ces Bleuets.


Pierrot