Caen à la mode, Metz aux abois
Posté par Pierre Ménès le 30 Novembre 2017
Tombeurs de Bordeaux, les Normands poursuivent leur séduisant parcours en Ligue 1. De son côté, Montpellier n'a fait qu'une bouchée de Lille, toujours en plein doute. Quant à Metz, la situation est plus qu'alarmante après cette nouvelle défaite à domicile face à Amiens.

La journée a commencé par un Sainté - Strasbourg fertile en buts mais très moyen au niveau de la qualité technique. Les Verts se cherchent encore totalement et pourtant, ils ont mené deux fois au score. Mais Strasbourg a eu les ressources pour revenir à chaque fois. Le pire, c'est que ce sont les Alsaciens qui se sont créés les plus belles occasions sur l'ensemble de la partie. Ils ont pris quatre points en deux matchs mais ça ne leur permet pas de décoller de la place de barragiste puisque ça continue de gagner devant eux. Mais si on met de côté la défaite contre Troyes, ça fait un mois et demi que les Alsaciens montrent un meilleur visage qu'en début de saison. Est-ce que ça suffira pour se maintenir ? Suspense.

Cet après-midi, on a vécu un derby médiocre, mal arbitré et disputé dans un état d'esprit très moyen entre Rennes et Nantes. Les Rennais l'ont emporté, ils se sont créés plus d'occasions mais ont marqué deux buts assez litigieux. Est-ce que Gourcuff donne le ballon sur le premier but de Khazri ou bien Djidji pousse-t-il la balle ? J'avoue que je n'arrive pas vraiment à me faire un avis. Et est-ce qu'il y a faute d'André sur le deuxième but de Khazri ? Ça me parait probable. En tout cas, Nantes commence un peu à caler et Rennes fait son entrée dans les dix premiers. Ça devrait permettre à Lamouchi de travailler un petit peu plus sereinement. 

Troyes, du jeu et des points

Pour une fois, on a eu un samedi soir assez spectaculaire. Caen a confirmé ses bonnes dispositions en enfonçant une équipe de Bordeaux à court d'idées et qui se retranche beaucoup trop derrière la critique de l'arbitrage. Comme souvent, c'est Santini qui a marqué un joli but de la tête. Ce que fait Caen, à défaut d'être brillant, est extrêmement cohérent. Voilà une équipe qui joue sur ses qualités, qui a de bons joueurs capables de faire la différence, à l'image de Rodelin. Dans l'ensemble, c'est vraiment pas mal et après la saison horrible que les Normands ont vécu, il faut les féliciter pour leur parcours.

De son côté, Troyes a gagné pour la deuxième fois d'affilée 3-0 à domicile. Garcia avait fait des déclarations bizarres après la défaite contre Dijon. Il avait notamment expliqué qu'il préférait que ses joueurs jouent mal mais prennent des points. Mais je ne crois pas que cette équipe en soit capable. Je pense que pour prendre des points, on est obligé de pratiquer un jeu de qualité et le premier but de Khaoui à la suite d'un superbe mouvement collectif montre qu'il y a bien une patte Estac. C'est une équipe qui fait plaisir à voir, qui joue et mérite pour l'instant de se maintenir. 

Amiens est également en train de mériter son maintien. Les Picards continuent leurs belles prestations et ont pris sept points lors des trois derniers matchs. Bon ce soir, ce n'était pas trop difficile puisque c'était à Metz, qui est complètement à la ramasse. Le changement d'entraîneur a l'air totalement inutile tant cette équipe manque de confiance, d'agressivité et de combativité. À ce niveau-là, c'est clairement rédhibitoire. Quand on ne prend que quatre points en quatorze journées, c'est qu'il y a plus qu'un problème. 

Pas de réaction pour Lille

Une autre équipe qui a plus qu'un problème et qui commence à glisser dangereusement, c'est Toulouse, qui a très nettement perdu à Dijon. C'est vrai que Gradel a raté un penalty en début de match qui aurait pu changer la physionomie de la rencontre. Mais quand on propose aussi peu de jeu, qu'on ne cherche jamais vraiment à attaquer et qu'on ne propose que du physique et des duels, on ne peut pas espérer grand-chose. C'est encore plus flagrant contre une équipe comme Dijon qui a un vrai projet de jeu. À un moment donné, il va falloir que Pascal Dupraz se pose des questions. Il est très bon en conférence de presse mais il est beaucoup moins inspiré sur son banc de touche. 

Enfin, on attendait de voir comment Lille allait réagir après la "suspension" de Marcelo Bielsa. Ça a été catastrophique puisque les Nordistes étaient menés 3-0 dès la 31ème minute avec trois jolis buts des Héraultais. Une équipe du LOSC qui s'est un peu reprise après le repos mais qui semble brisée. Si Bielsa je suis convaincu que Bielsa était bien l'un des problèmes du club, il est loin d'être le seul. Voilà un club qui est vraiment en danger. 

Pierrot