Andorre-France : les non-notes des Bleus

Posté par Pierre Ménès le 11 Juin 2019

Une fois n’est pas coutume, je vais attaquer ce post avec un coup de gueule : comment l’UEFA peut-elle autoriser la tenue d’un match international sur une pelouse synthétique (alors que, par exemple, c’est interdit en Ligue 1) ? C’est déjà pénible de jouer contre des nations qui n’ont aucune qualité et ne font que défendre pendant 90 minutes, alors si en plus les joueurs doivent risquer de se blesser avant de partir en vacances, le 11 juin, ce n’est pas possible. Ce n’est vraiment pas professionnel de la part de l’UEFA. Je rappelle que le Andorre-France de 1999 quand Leboeuf avait donné une courte victoire aux Bleus sur penalty s’était joué au stade olympique de Montjuic à Barcelone. Pourquoi doit-on désormais aller jouer sur ce terrain synthétique tout pété ? Je ne comprends pas.

Enfin bon, dans ces conditions l’équipe de France a rempli son contrat, sans montrer une qualité de jeu exceptionnelle. Disons que le boulot a été fait, avec l’ouverture du score de Mbappé d’un joli ballon piqué, son centième but en carrière, quand même. Ensuite, on a eu droit à la soirée des premières puisque Ben Yedder, d’une frappe sans contrôle mal repoussée par le portier andorran, Thauvin d’un joli retourné et Zouma à bout portant ont chacun inscrit leur premier but sous le maillot bleu. Après, comment juger Dubois, Zouma, Lenglet et Mendy face à une équipe qui n’attaque pas et défend à huit, même à 3-0 ?

Moi je veux bien qu’on me parle de l’universalité du football. Mais en l’espèce, personne n’y gagne, pas même la petite équipe qui ne joue que pour ne pas prendre une valise et ne progresse donc jamais. Au final, c’est le genre de matchs qui emmerde tout le monde. Ceux qui les jouent et ceux qui les regardent. Maintenant, les hommes de Deschamps avaient besoin de trois points après la débâcle turque et ils sont dans l’escarcelle. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, ces mêmes Turcs se sont inclinés en Islande et laissent les Bleus reprendre la tête du classement de ce groupe H. Désormais, les joueurs qui ont beaucoup donné cette saison vont pouvoir partir en vacances et recharger leurs batteries pour la saison prochaine.

On se retrouve demain soir pour le match des filles face à la Norvège, qui devrait être nettement plus disputé.

Pierrot