Ces humoristes qui aiment l'entreprise

L’univers du bureau a toujours été un théâtre parfait pour la fiction, et surtout pour l’humour. Mais dernièrement, les scénaristes ont dû s’adapter à l’ère de la start-up nation…
Posté par Olympe Meissonnier

En 2001, The Office a vraiment ouvert le bal des vannes en costume-cravate. La vraie héroïne, c’est l’entreprise !

Pas besoin de scénario alambiqué : il suffit d’en filmer le quotidien, avec tous ses codes un peu absurdes, de la fête de Noël à la la drague à la photocopieuse en passant par les intrigues à la machine à café…

La même année que la série de Ricky Gervais, un autre monument de l’humour corporate est né : La Stratégie de l’échec, un film de Dominique Farrugia.

Présenté sous forme de vidéo explicative, il se moquait allègrement de la réussite professionnelle.
 

Tout comme la série Le Département (2016) sur CANAL+ du collectif Inernet, qui torpillait tous les travers de n’importe quelle entreprise.

Avant cela, il y avait la série WorkinGirls (Création Originale CANAL+, 2012) et ses employés neurasthéniques ou nymphomanes, qui laissaient exprimer tous leurs penchants délirants dans l’open space. 
 

Mais maintenant que le freelancing est roi, il a bien fallu s’adapter. Ce qu’a fait la série Silicon Valley (2014) avec ses geeks bras cassés qui essaient de percer dans la tech.

Ou le collectif Inernet, qui a délaissé le monde des bureaux tradi pour implanter sa nouvelle mini-série, Roman Foto, dans un espace de coworking. 
 

Comme le rappellent ses créateurs, Matthias Girbig et Benoit Blanc, « dans le monde des start-up, l’absurdité est déjà présente ».

Avec son imbitable jargon du futur, mélange entre du globish (anglais appauvri), du franglish et du grand n’importe quoi, ses chefs du bonheur, bars à jus, toboggans, apéros, cours de yoga, capsules à sieste… 
 

Du pain bénit pour les scénaristes. Roman Foto s’en donne à cœur joie avec son boucher-tatoueur, ses YouTube challenges et sa start-up où plus personne ne bosse car tout le monde est trop occupé à s’amuser. Un monde si bizarre que les créateurs ont dû « décaler quelque chose qui était déjà décalé » !

Ce n’est donc pas demain la veille que l’univers de l’entreprise, dans une boîte à la papa ou une start-up éphémère, va arrêter de nous faire rire...
 

Roman Foto, Création Originale, 12 épisodes de 4 min, le dimanche à 20h50 sur CANAL+ Décalé et sur myCANAL.