Stéréotrip : Faut-il avoir peur de la cuisine anglaise ?

Paul Taylor est le premier à le reconnaître : la nourriture anglaise est complètement à part. Il nous emmène à la découverte de cette gastronomie mésestimée dans l’épisode de Stéréotrip consacré à son pays, à voir dès maintenant sur myCANAL.
Posté par Création Décalée

Généralement, quand on annonce à son entourage qu’on va séjourner en Angleterre, les réactions autour de la nourriture arrivent assez vite, évoquant pêle-mêle les steaks carbonisés, le Sunday Roast (rôti du dimanche) baignant dans son jus, les fish & chips graisseux ou la fameuse purée de petits pois à la menthe.

Sans oublier le dessert national emblématique, l’étrange et tremblotante jelly, si miroitante qu’on peut y voir son propre visage horrifié…
 

En effet, le Royaume-Uni n’est pas exactement réputé pour sa gastronomie.

Paul Taylor en fait d’ailleurs l’amère expérience lorsqu’il demande à sa mère quels sont les plats qui selon elle, représentent le plus la cuisine anglaise : elle ne cite que des spécialités étrangères. Et de fait, le mets le plus populaire du pays est le poulet tikka massala.

« Il y a vraiment beaucoup de nourriture très mauvaise en Angleterre, c’est vrai. On sait que le blague est justifiée », reconnaît Patrick Wright, historien. 
 

Pourtant, il existe des plats anglais, mais ils sont plutôt simples et populaires.

Comme le pie and mash (tourte et purée, qui a l’air d’avoir « déjà été mangé » pour le comique Ian Moore) dont David Beckham raffole ou, plus surprenant, l’anguille en gelée…

Des plats cockney, working-class, pensés pour la population ouvrière qui avait besoin de « carburant » pour travailler, et qui perdurent aujourd’hui dans les pubs, au sein d’un pays qui n’a pas le même attachement à la bonne chère que les Français. 
 

Mais on ne les retrouve pas à l’étranger. « Partout dans le monde, il y a des restaurants italiens ou thaï, mais jamais anglais », note Paul Taylor.

Oui, mais il y a quand même quelques établissements à tendance gastronomique en Angleterre, à l’image du bien nommé The English Restaurant de Londres, qui propose entre autres un plat qui fait généralement l’unanimité : l’english breakfast, avec bacon, œufs et haricots.

Qui lui, a réussi à s’exporter, comme les muffins ou les crumpets. Contrairement à la très clivante sauce Marmite, la pâte à tartiner salée dont on n’a, en France, jamais vraiment compris de quoi il en retournait.
 

Stéréotrip en Angleterre, une Création Décalée à découvrir sur myCANAL : https://www.mycanal.fr/stereotrip