Pourquoi il faut revoir le documentaire afro-féministe Ouvrir la voix

Posté par Création Documentaire le 14 Février 2019
Ouvrir la voix, de la réalisatrice Amandine Gay, qui donne la parole à des femmes françaises et belges afro-descendantes sans tabous, est toujours d’actualité.

Ouvrir la voix est sorti en salles en 2017, mais les sujets abordés sont toujours aussi brûlants.

Dans ce documentaire militant, 24 femmes Noires « issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles » témoignent face caméra de ce que c’est d’être femme et d’être noire, en France et en Belgique.

Avec la double difficulté d’être confrontées à la fois au sexisme et au racisme ordinaires.
 

Avec beaucoup de sincérité et de sensibilité, tous les sujets sont traités frontalement (éducation, égalité des chances, monde du travail, religion, rapport au corps, sexualité…).

Si elles ont suivi des chemins divers et viennent de milieux différents, les intervenantes ont toutes vécu à peu près le même type d’expériences dans leur parcours individuel, professionnel ou sentimental, entre indélicatesses, discriminations et vexations en tout genre : être constamment ramenée à ses origines, prendre des bâtons dans les roues au moment d’accéder aux études supérieures, avoir du mal à briser le plafond de verre, devoir se désolidariser des terroristes en cas d’attentats (!), etc... 
 

Pour autant, le film est loin d’être plombant, et même parfois drôle, avec des réflexions et anecdotes dures à entendre mais qui ne manquent jamais de pertinence ni de piquant (« un film avec des Noirs, c’est un film communautariste, un film avec des Blancs, c’est juste un film »). 
 

Et surtout, il a déclenché une prise de conscience : c’est en le visionnant que l’actrice Aïssa Maïga a décidé de publier l’essai-manifeste Noire n’est pas mon métier, qui compile des témoignages de comédiennes noires, dénonçant notamment les stéréotypes dont elles sont l’objet (un livre qui fait écho au mouvement #OscarsSoWhite, qui a ébranlé Hollywood). 
 

Bien sûr, encore peu de choses ont changé depuis le tournage du film, mais il a eu le mérite de libérer la parole. De quoi continuer d’alimenter le débat en France, où les choses bougent trop lentement, comme dans le reste du monde. 
 

Ouvrir la voix, Documentaire, sur CANAL+ Décalé et myCANAL.