Les eSportifs sont-ils des sportifs comme les autres ?
Dans le documentaire « Game Fever », à voir sur myCANAL, on suit une équipe de joueurs professionnels coréens de jeux vidéo. Leur quotidien ressemble fortement à celui de n’importe quel athlète de haut niveau…
Posté par Création Documentaire

L’eSport n’est plus réservé à un public connaisseur qui se retrouve dans d’obscures LAN-parties : c’est désormais un divertissement de masse.

Un secteur en plein boom qui, à l’instar de n’importe quel sport, a ses fédérations, ses équipes et ses champions.

Dans Game Fever, on suit notamment Moon et sOs, deux légendes coréennes. Ces superstars adulées, qui signent des autographes à la pelle, consacrent leur vie entière aux jeux vidéo. 
 

Leur quotidien est comparable à celui des sportifs classiques de haut niveau.

Ils vivent de manière monacale en équipe dans des « gaming houses », avec des coachs qui veillent au grain, pour leur offrir la meilleure préparation physique et mentale – comme les Bleus quand ils font des stages à Clairefontaine.

Il peut même parfois y avoir à disposition des nutritionnistes, des psychologues ou des cuisiniers. 
 

Tout est très encadré et rien n’est laissé au hasard. Avec une discipline de fer, les eSportifs passent nuits et jours devant leurs ordinateurs à s’entraîner sans relâche, développer leur esprit d’équipe et peaufiner leurs stratégies.

Comme les footballeurs, très jeunes, ils sont soumis à une pression inouïe, dans ce secteur aux énormes enjeux financiers.

Les meilleurs gagnent des millions d’euros (et les récompenses ne cessent d’augmenter), mais les carrières sont courtes. Car la retraite n’épargne pas les eSportifs : passé la trentaine, les réflexes s’émoussent et il faut penser à une reconversion…  
 

Pourquoi pas dans le lobbying, pour une meilleure reconnaissance de la discipline ?

L’eSport, qui frappe avec insistance à la porte des Jeux olympiques, a pour l’instant été recalé. Mais jusqu’à quand ?

Fin 2017, le Comité international olympique déclarait : « Les eSports (…) pourraient être considérés comme une activité sportive, et les joueurs (…) se préparent et s'entraînent avec une intensité comparable à celle des athlètes d'autres sports plus traditionnels. » Si même le CIO le dit…
 

Game Fever, Création Documentaire, 75 min, sur myCANAL.