Comment Jean Paul Gaultier a déringardisé le cabaret
Avec son « Fashion Freak Show », le couturier a dépoussiéré la revue à l’ancienne. Le documentaire « Jean Paul Gaultier : Freak & Chic », à voir le 19 décembre sur CANAL+, a suivi la préparation de ce spectacle hors normes.
Posté par Création Documentaire

Certains artistes choisissent d’écrire leur autobiographie après voir mené une belle carrière. Jean Paul Gaultier, à 66 ans, a lui décidé de se raconter à travers une revue aux Folies Bergère – un rêve de gosse. 

Ici, exit les danseuses en rang d’oignons qui lèvent la jambe dans un tourbillon de frou-frous et une succession de tableaux kitsch pour les touristes. Dans Fashion Freak Show, chaque scène représente une étape marquante de la vie de l’enfant terrible de la mode.

Seins coniques et soirées Palace
 

On traverse donc plus de 50 ans de pop culture à travers les yeux du malicieux couturier, depuis ses expérimentations de jeunesse avec son ourson en peluche Nana, à qui il coud une paire de seins coniques (qu’on retrouvera sur le corset de Madonna en 1990). On assiste aux folles soirées du Palace, à sa découverte de la déflagration punk à Londres, à son premier défilé en 1976, mais aussi la disparition de son compagnon, emporté par le sida…

Pour ce faire, le créateur s’est entouré d’un véritable Who’s Who chic et freak. Nile Rodgers s’occupe de la direction musicale, Tonie Marshall de la mise en scène. Pour la danse, pas question de French cancan à la papa : la chorégraphe dans le vent Marion Motin (Christine and the Queens, Stromae…) a imaginé un show entre voguing, hip-hop et classique. De nombreuses personnalités interviennent en vidéo : Micheline Presle, Antoine de Caunes (en reine d’Angleterre !), les frères Bogdanov, Rossy de Palma, Catherine Deneuve, Catherine Ringer, Catherine et Liliane… 
 

Mais le spectacle se trouve aussi bien sûr dans les costumes. Fashion Freak Show, entre la revue et le défilé de mode, donne à voir toutes les extravagances et le génie de Gaultier, avec des atours plus délirants les uns que les autres. Il revisite sa propre légende, remettant ses pièces cultes au goût du jour (la marinière, le corset pointu…), mais aussi celles des Folies Bergère (voir la réinvention culottée de la ceinture-bananes de Joséphine Baker).
 

Le résultat ? Un spectacle en forme d’hymne à la tolérance, à la différence et à la joie. Exubérant et hors normes, à l’image de son bouillonnant concepteur. 

Jean Paul Gaultier : Freak & Chic, Création Documentaire, 90 min, le 19 décembre sur CANAL+ et myCANAL.