C’est quoi « être rock » selon Vernon Subutex ?

Pour le personnage qu'incarne Romain Duris, bientôt en série sur CANAL+, on entre dans le rock comme dans une chapelle, et il devient un mode de vie pour toujours…

Être toujours rebelle. 
 

Se ranger des voitures, trouver un CDI tranquille, s’établir avec femme et enfants et troquer la clope pour la vapote ?

Très peu pour Vernon, qui, contrairement à ses potes mariés, a décidé de rester coûte que coûte jeune, libre et insouciant dans son éternelle dégaine Perfecto à la Ramones. Même si ça signifie pointer au chômage, revendre ses disques rares sur Le Bon Coin et être trop fauché pour sortir…
 

Rester fier quoi qu’il arrive.
 

Sûr de son pouvoir de séduction, Vernon est capable de draguer des femmes dont il a le double de l’âge. Ce n’est pas parce qu’on n’a pas, à 40 ans passés, de carte bleue qui marche, qu’on doit se sentir honteux.

Être rock, c’est faire face à l’adversité droit dans ses boots, toujours avec panache et le sourire, et ne jamais s’avouer vaincu. À la rue ? Non, c’est provisoire, il est en transit… 
 

Jouer les gardiens du temple... et des disques.
 

Ses amis le reconnaissent : Vernon est le garant de leurs souvenirs, de leurs vertes années. Et c'est lui aussi, avec ses connaissances précises de digger averti, qui produit continuellement la bande-son de sa propre vie et de celle de toute sa bande de potes.

Pour l'ex-disquaire, chaque situation de la vie est l'occasion de dresser une playlist, pour lui comme pour les autres, à qui il « offre » volontiers des morceaux. Il a fait sienne la célèbre sentence de Nietzsche : « La vie sans musique est tout simplement une erreur, une fatigue, un exil. »

S’ancrer dans son temps.
 

Cela dit, ce n’est pas parce que Vernon est fidèle à ses idéaux, vit un peu dans le (glorieux) passé, celui où tout le monde se rassemblait dans sa boutique Revolver, et peut réciter ses classiques rock par cœur, qu’il n’est pas dans son époque.

Le disquaire a une connaissance pointue de la scène actuelle et peut mettre à l’amende n’importe quel « playlist curator » blanc-bec.
 

Se montrer robuste.
 

Malgré les circonstances, Vernon, expulsé de chez lui, ne se laisse pas abattre. Il prend les choses en main pour gérer au mieux sa nouvelle situation.

Malin, il sait très vite s’adapter et saisira chaque opportunité de se faire aider pour s’en sortir, se servant de tous les moyens dont il dispose, à commencer par son irrésistible bagout. Et il en aura bien besoin…
 

Vernon Subutex : https://www.mycanal.fr/series/vernon-subutex 

Une Création Originale CANAL+ en 9 épisodes de 30 minutes. Toute la saison est disponible dès le 8 avril en exclusivité sur CANAL+ et en intégralité sur myCANAL.