Un César d'honneur pour Robert Redford le Magnifique

Le 22 février prochain, Robert Redford se verra enfin décerner un César d’Honneur. Une occasion en or de saluer le parcours exemplaire de l’acteur et réalisateur qui, à 82 ans, est l'un des derniers « monuments » du cinéma.
Posté par Stéphanie Chermont le 25 Janvier 2019
«Nombre de ses films (...) sont aujourd'hui des classiques ».

Impossible de citer tous les grands films dans lesquels Robert Redford a joué. On pense tout de suite à Gatsby le MagnifiqueLa Poursuite impitoyable, Butch Cassidy et le Kid, L’Arnaque, Les Trois Jours du Condor ou encore Les Hommes du président, mais la liste est longue.

C’est d’ailleurs La Poursuite impitoyable d’Arthur Penn, sorti en 1966, qui le révèle au grand public. Aux côtés de Marlon Brando et Jane Fonda, Robert Redford joue Bubber « Bobby » Reeves, un bandit tout juste échappé du pénitencier. Robert Redford, lui, n’a pas fui face au succès. Depuis les années 60 jusqu’à aujourd'hui, l’acteur et réalisateur s'est construit une image de monstre sacré d’Hollywood. Et c'est précisément cette carrière sans compromis qui est aujourd'hui saluée par le milieu du cinéma. 

Honoré après Harrison Ford, Dustin Hoffman, Michael Douglas et Meryl Streep

En 2002, l’Académie des Oscars lui remettait déjà sa plus prestigieuse des récompenses pour sa carrière. Dix-sept ans plus tard, les César choisissent à leur tour de l’honorer pour sa carrière mais aussi pour l’homme qu’il est.

Très engagé pour un cinéma Américain indépendant, avec le Festival Sundance dont il est le créateur, Robert Redford a fait beaucoup pour le 7e Art. A commencer par le fait de miser sur de jeunes acteurs propulsés au rang de stars aujourd’hui. Dans Et au milieu coule une rivière, Robert Redford choisit Brad Pitt pour interpréter l’un des deux frères de son film. Dans L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, c’est une certaine Scarlett Johansson, adolescente, qu'il repère et pousse à l'écran.

De l'autre côté, les rôles d’arnaqueurs, de cow-boys ou de criminels ont beau lui coller à la peau, Robert Redford est pourtant le dernier des escrocs en matière de cinéma : son amour pour les films, en tant qu’acteur, réalisateur ou porte-parole ne l’a jamais lâché. Il a refusé de partir à la retraite et c'est tant mieux; on le retrouvera cete année aux César pour recevoir son prix, mais aussi dans ce qui pourrait bien être son dernier film (The Old Man and The Gun), disponible en VOD française dès le 31 janvier. 

Cérémonie des César le 22 février en clair, en direct et en exclu sur CANAL+ et myCANAL. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram