Matthew McConaughey : comment gagner un Oscar en 10 leçons

Posté par Aurelien BACOT le 10 Avril 2019
Acteur aux mille et un visages ayant navigué du nanar au film d'auteur en passant par la rom-com, Matthew McConaughey a su bâtir une carrière hollywoodienne qui ne doit plus rien à sa belle gueule ni à ses abdos en béton. Retour sur le parcours hors normes d'un comédien qui n'a pas fini de nous surprendre.

Matthew McConaughey n'est encore qu'un étudiant texan, lorsqu'il décroche en 1993 son premier rôle dans le long métrage Génération Rebelle de Richard Linklater. Après le tournage, il enchaîne quelques petits rôles mais il faudra attendre 1996 et Le Droit de tuer de Joel Schumacher pour qu’il soit enfin connu du grand public. Avec son physique avantageux et notamment grâce à ce rôle d'avocat battant, l'acteur se voit propulsé en tête d'affiche par les plus grands réalisateurs de la profession. En 1997, il est ainsi choisi par le maestro Steven Spielberg pour interpréter l'un des rôles principaux d'Amistad et donne également la réplique à Jodie Foster dans le film Contact de Robert Zemeckis.

Bénéficiant d’un physique aussi imposant que séduisant, Matthew McConaughey se voit alors régulièrement confier le rôle du héros : de guerre dans U-571 de Jonathan Mostow, d'un jour dans En direct sur Ed TV de Ron Howard ou romantique dans Un mariage trop parfait avec Jennifer Lopez. En 2002, il décroche le meilleur rôle de sa période comédie romantique, et livre une performance mémorable dans Comment se faire larguer en 10 leçons, où il donne la réplique à Kate Hudson.

Après avoir joué un futur père découvrant que son enfant est atteint de nanisme dans Tiptoes (2003), il change radicalement de registre avec Sahara en 2005 dans lequel il incarne un aventurier des temps modernes à la recherche d'un trésor caché dans le désert. Au sommet de sa forme physique en 2006 (ayant décuplé sa masse musculaire pour les besoins du film) Matthew McConaughey se voit confier le rôle d'un athlète blessé dans le long métrage Two for the Money avec Al Pacino.

En 2008 le comédien cède à nouveau à l’appel de l’aventure, lorsqu’il retrouve la comédienne Kate Hudson pour le film d'Andy Tennant : L'Amour de l'or. Aventureux quand il n’est pas aventurier, il accepte la même année de jouer un second rôle dans Tonnerre sous les Tropiques, la comédie délirante signée Ben Stiller. En 2009 le comédien renoue avec son péché mignon : la comédie romantique, aux côtés de Jennifer Garner pour Hanté par ses ex.  Après une courte absence, on retrouve Matthew McConaughey en 2011 dans La Défense Lincoln, film à partir duquel le comédien effectue un virage important dans sa carrière en s’orientant vers des rôles plus complexes et exigeants.

Année exceptionnelle pour Matthew McConaughey, 2012 le voit à l'affiche de plusieurs films restés dans les mémoires des cinéphiles. Stripteaseur-businessman il crève l’écran dans Magic Mike de Steven Soderbergh, tueur à gages mystérieux il fait froid dans le dos dans Killer Joe, homosexuel torturé il casse son image de playboy dans Paperboy. Dès l'année suivante, le comédien habite littéralement le long métrage Mud et fait une apparition aussi remarquée qu’hilarante dans Le Loup de Wall Street de Martin Scorsese.

Mais c’est avec True Detective, un projet destiné à la télévision et à HBO, que Matthew McConaughey attire l’attention du public du monde entier, portant de bout en bout ce véritable chef-d'œuvre en série par sa performance totalement bluffante. Lancé par ces rôles marquants, en 2014 Matthew persévère dans des projets ambitieux, allant même jusqu’à perdre 22 kilos pour le poignant Dallas Buyers Club où il se glisse dans la peau de Ron Woodroof, une personne séropositive qui aux premières heures de l’épidémie décide d’engager une bataille contre les laboratoires pharmaceutiques. Le rôle de la consécration pour le comédien qui récolte notamment un Golden Globe et un Oscar du Meilleur acteur pour sa performance. Cette même année, il interprète également un rôle que les cinéphiles ne sont pas près d’oublier, en campant Cooper le personnage principal de l’époustouflante odyssée spatiale de Christopher Nolan : Interstellar

Après cette période faste de francs succès, tant publics que critiques, Matthew McConaughey enchaîne avec les films Nos souvenirs, Free State of Jones, Gold et La Tour sombre (adaptation des romans de Stephen King), quatre longs métrages qui, s’ils n’ont pas rencontré leur public, témoignent néanmoins du talent incontestable de ce comédien d’exception aux multiples facettes. En juillet 2019 on le retrouvera en tête d’affiche du dernier opus du réalisateur Harmony Korine : The Beach Bum, le portrait fascinant d’un marginal dans lequel Matthew McConaughey est à nouveau méconnaissable.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram