Mais au fait d’où vient la Carioca ?

Posté par Aurelien BACOT le 14 Mars 2019
Ce n'est pas un tango ou un cha-cha, encore moins une bossa nova. La célèbre mélodie est surtout connue pour être un morceau parodique de La Cité de la peur qui fête cette année ses 25 ans. Mais elle est en fait bien antérieure au film culte écrit par les Nuls.

En France, La Carioca évoque immanquablement le film culte de les Nuls et la non moins cultissime scène de danse de La Cité de la peur. Une scène d’anthologie dans laquelle Gérard Darmon et Alain Chabat exécutaient, devant le public du Palais des congrès de Cannes, un numéro de chant doublé d’une chorégraphie langoureuse digne des plus belles heures d’Hollywood. Le tout sur un air aussi nonchalant qu’entêtant et que l’on aurait pu croire taillé sur mesures pour le duo du commissaire Bialès et de Serge Karamazov.

Et bien non ! La Carioca est en fait née soixante ans plus tôt, en 1933 précisément. Cette danse qui tient son nom des habitants de Rio de Janeiro est tirée d'un film américain éponyme ou Flying down to Rio en V.O. Son air a été composé par Vincent Youmans : un compositeur de Broadway, également auteur d’un autre air célèbre : Tea for two.
Dans Flying down to Rio, la Carioca est dansée par l'acteur américain Fred Astaire accompagnée de l'actrice Ginger Rogers. Le script du film mentionnant simplement : « une scène de danse », c’est les talents combinés des deux comédiens qui en firent ce moment d’anthologie et une chorégraphie restée célèbre dans l’inconscient collectif des cinéphiles. Le morceau qui apparaît tout d’abord en version instrumentale est mis en paroles par Edward Eliscu and Gus Kahn. Il est chanté par Etta Moten Barnett, Alice Gentle ainsi que Movita Castaneda et sera d’ailleurs nommé en 1934 aux Oscars de la meilleure chanson originale !
Les années 1950 verront aussi renaître une passion nouvelle pour la Carioca, qui est ainsi reprise par de nombreux artistes de jazz. Plusieurs pianistes livrent leur propre version de l'air, comme Oscar Peterson, Hampton Hawes, Mel Tormé, Dizzy Gillespie et même le trompettiste Chet Baker.

Mais c’est plus vraisemblablement une autre parodie célèbre de 1977, celle du film à sketches The Kentucky Fried Movie (Hamburger Film sandwich) où la Carioca est interprétée en ouverture du film par un duo comique incarné par Paul Weston et Jo Stafford, qui aura inspiré Les Nuls pour La Cité de la peur.

L’humour potache et ravageur de ce film parodique de John Landis aura forcément su séduire le trio comique. On peut d’ailleurs déceler dans l’adaptation des Nuls, des clins d’œil ouvertement faits à la version de 1977 : "You dream of a new carioca" devenant "Youpi avec la carioca", tandis que certaines paroles sont fidèlement transcrites : "It's not a foxtrot or a polka" "Ce n'est pas un foxtrot ou une polka".

C’est donc avec impatience et un authentique plaisir de fan que l’on attend de voir la réaction de la direction du Festival, face à la pétition très relayée pour que Gerard Darmon et Alain Chabat rejouent leur scène culte en clôture de Cannes. Alors danseront, danseront pas ? La réponse du 14 au 25 Mai pendant le Festival de Cannes à retrouver en clair, en direct et en exclusivité sur CANAL+ et myCANAL. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram