Les fils spirituels de Steven Spielberg

Posté par Rosario Ligammari le 12 Avril 2019
De Joe Dante à Richard Donner, dans les années 80 Steven Spielberg fait émerger plusieurs réalisateurs de talent. En créant la société de production Amblin, plusieurs de leurs films aujourd'hui cultes voient le jour. Ils appartiennent à la génération Spielberg; et leurs films sont à (re)voir sur CANAL+FAMILY et myCANAL dès le 13/04.
L'univers de Spielberg

Une bonne partie de l'univers Spielberg est déjà bien installée alors que les années 80 n'ont même pas commencé : le public connaît son goût pour les bestioles flippantes avec Les Dents de la mer (1976) et son obsession pour les extra-terrestres avec Rencontre du troisième type (1976). En 1981, pendant que sort le premier Indiana Jones, Les Aventuriers de l'Arche Perdue (une production Lucasfilm), Steven Spielberg fonde sa société de production épaulé par deux amis, Frank Marshall et Kathleen Kennedy. Cette société, Amblin, porte le nom de son court-métrage éponyme (Amblin, 1968), le film qui lui a ouvert en grand les portes de Hollywood. A partir de là, les années 80 peuvent démarrer.

Des réalisateurs talentueux

Et à partir de là, Spielberg peut ouvrir en grand la porte pour laisser entrer dans son monde de grands talents du cinéma américain. Écrit par Chris Colombus – futur réalisateur des deux Maman j'ai raté l'avion (1990 et 1992) et des deux premiers Harry Potter (2001 et 2002) – Les Gremlins (1984) est à l'origine un film que Spielberg veut tourner ; finalement, il cède la place à Joe Dante, réalisateur de Piranhas (1978), d'autres dents de la mer. C'est une réussite ; le film appelle un bis (Gremlins 2, 1990). Et entre les deux, Spielberg et Dante s'associent pour faire L'Aventure Intérieure, film de science-fiction qui se déroule... dans un corps.

En 1985, sort les Goonies, partant d'une histoire imaginée par Spielberg ; Chris Colombus s'attelle à nouveau à l'écriture et Richard Donner – futur réalisateur de la quadrilogie L'Arme Fatale – à la réalisation. Il n'y a pas à dire, Spielberg sait choisir ses enfants spirituels.

 

Amblin : des films très "spielbergiens"

Les enfants, parlons-en. Les Goonies est, par excellence, le film culte des années 80 qui évoque la rupture entre le monde des petits et celui des grands - un thème spielbergien que le public aujourd'hui connaît bien. Dans les films Amblin, il y a aussi l'adorable monstre poilu Bigfoot dans la fable écologique Bigfoot et les Henderson (William Dear, 1985) ou encore les extra-terrestres de Miracle sur la 8ème rue (Mattews Robins, 1987). Du Spielberg pur jus. A l'image du logo d'Amblin où l'on voit Elliot et E.T en train de voler devant la Lune, ces films font basculer dans le rêve et la nostalgie. L'écran se transforme alors en miroir ; on se revoit enfant sur un vélo en train de voler devant la Lune.

Toute la programmation spéciale à découvrir ici

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram