Les 5 raisons de regarder le film 120 battements par minute sur CANAL+ et myCANAL
Posté par Philippe Coussin-Grudzinski le 17 Septembre 2018
Pourquoi c'est beau, 120 Battements par Minute sur CANAl+ et myCANAL ?
1 - Parce que c'est avant tout une histoire d'amour. Un garçon est malade. L'autre non. On découvre leur combat face à la maladie. Leur amour même quand il n'y a plus vraiment de raison d'y croire. Leur humour. Leur beauté. Leur beauté dans les pires moments de la vie. Et dans les plus sublimes. Dans les nuages de fumée des clubs comme dans les couchers de soleil sur la Seine depuis la ligne 6. 
 
2 - Parce que c'est une histoire collective, l'histoire d'une bande d'amis, d'ennemis, d'amours, qui essaient de faire des choses ensemble juste pour pouvoir continuer à vivre. Avec la maladie, sans la maladie, chez les putes, chez les taulards, chez les tox'. Donc chez tout le monde. Et ça fait du bien, la solidarité à l'écran, aujourd'hui. Le beau, l'amour, la solidarité, tout ça nous fait prendre conscience de l'importance de la lutte. Et sans jamais donner de leçon. 
 
3 - Parce que c'est l'histoire d'une époque. L'histoire des débuts d'Act-Up, quand le Sida était loin d'être au coeur des politiques de santé publique, quand il était encore perçu comme la maladie des marginaux. Mais aussi l'histoire de la house, la musique comme défouloir et comme façon de célébrer la vie, Bronski Beat remixé par Arnaud Rebotini en prime. César de la meilleure musique. 
 
4 - Parce c'est un casting magique, dans lequel chacun a sa place : Adèle Haenel gueule avec grâce dans les réunions d'Act Up, Nahuel Perez Biscayart, César du meilleur espoir masculin, flamboyant, aime Arnaud Valois, parfait en novice un peu simplet de l'engagement associatif, le tout sous le regard d'Antoine Reinartz, formidable patron d'Act Up, César du meilleur second rôle masculin. 
 
5 - Parce que Robin Campillo, Grand Prix à Cannes, César du meilleur film, parvient à nous montrer à la fois le collectif et l'individuel, si bien que les destins personnels de ses personnages rejoignent naturellement le destin d'une société toute entière. Parce qu'il filme aussi bien l'amour que la mort, le jour que la nuit, la lutte que l'apaisement. Et qu'à la fin, on ne peut s'empêcher de penser que c'est beau, tout le temps, à pleurer. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL :

https://www.mycanal.fr/cinema/

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook : http://www.facebook.com/cinemacanalplus

Twitter : http://twitter.com/cinemacanalplus

Instagram : https://www.instagram.com/cinemacanal...