Le combat musclé de Kassovitz pour préparer Sparring

Dans Sparring, Mathieu Kassovitz fait plus que jouer : il prend des coups mais ne prend pas de gants. Une vraie performance d’acteur à voir dès le 25/12 sur CANAL+ CINEMA et myCANAL
Posté par Stéphanie Chermont le 18 Décembre 2018
Un acteur qui n’a pas froid aux yeux

Dans le milieu de la boxe, un "sparring" est souvent un ancien boxeur ou jeune boxeur aidant un grand champion dans ses entraînements. Choisi pour ses performances, il essuie de nombreux revers - ou joue le rôle du punching ball, c'est selon - sans jamais être sur le devant du ring. Dans le film de Samuel Jouy, sorti le 31 janvier dernier, Mathieu Kassovitz incarne un ancien boxeur prêt à tout pour continuer à vivre de sa passion malgré les coups. Incroyable rôle. 

33 défaites, 13 victoires

Steve, le personnage qu’interprète Mathieu Kassovitz est un boxeur professionnel peu chanceux avec à son palmarès 33 défaites pour seulement 13 victoires. Père de famille, déjà presque sur la touche, il devient difficilement sparring. Ce n’est pas un loser, mais plutôt un « ouvrier du ring », comme le précise le réalisateur du film : « Sparring est un film qui rend hommage à tous ces boxeurs qu’on ne voit jamais ». 

« Allons au bout de ton idée. Oublions les chorégraphies, donne-nous des thèmes et boxons pour de vrai ».
Des coups portés pour de vrai

Dans les scènes de combat, aucun trucage n’a été réalisé en faveur de Mathieu Kassovitz. L’acteur sur le ring a pris les coups pour de vrai, et il a immédiatement accepté cette préparation difficile au tournage et ces scènes particulièrement physique à jouer, mais pourtant pas prévues au départ par le réalisateur. « Allons au bout de ton idée. Oublions les chorégraphies, donne-nous des thèmes et boxons pour de vrai », insiste alors l’acteur. Pour les besoins du tournage, Mathieu Kassovitz est allé encore plus loin. En juin 2017, il participe à son premier vrai combat amateur au Centre international de Deauville, face à un dénommé Franck Barigault, 48 ans, pendant trois rounds de trois minutes avec casque.
Bilan du combat : match nul. Enfin, nul, il faut le dire vite.

Casser la frontière entre fiction et réalité

Même si Sparring reste du cinéma, c’est avec une force et des véritables combats sans trucages que le film est l’un des plus réalistes en matière de sport et de boxe sur grand écran. Prenant, haletant, et avec des boxeurs professionnels comme Souleymane M’Baye, ancien champion du monde, on se laisse très vite prendre par l’adrénaline de ce premier long-métrage très bien réalisé qui brise la frontière entre fiction et réalité.
De là à dire qu'il s'agit d'un film qui met K.O., il n'y a qu'un pas à la Cassius Clay. Et on le franchit aisément.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram