La programmation attrayante de Cannes Classics dévoilée
Posté par Cinéma Canal le 23 Avril 2018
Pas moins de 32 longs-métrages et des invités prestigieux composent la programmation de Cannes Classics, avec des hommages et de nombreux anniversaires.

Un hommage à deux grandes femmes du cinéma sera rendu durant la quinzaine cannoise ! La réalisatrice, productrice et directrice de studio Alice Guy est devant la caméra de Pamela B. Green dans le documentaire Soyez naturel : L’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché, ainsi que Jane Fonda en tant que sujet principal pour Susan Lacy dans Jane Fonda in Five Acts qui retrace la carrière et la relation de l'actrice avec les hommes de sa vie dans un documentaire qui sera projeté à Cannes, en présence de l'actrice et de la réalisatrice.

L'évènement sera aussi les 50 ans de 2001 : l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick. Toutes les conditions seront réunis pour faire revivre l'expérience que les spectateurs ont vécues lors de l'avant première du film au printemps 1968. Copie 70mm tirée à partir d’éléments du négatif original, il s’agit d’une recréation photochimique sans aucune retouche numérique ni modification au montage faits. Le réalisateur Christopher Nolan présentera le film accompagné de Katharina Kubrick, la fille de Stanley Kubrick, et de son coproducteur Jan Harlan.

A travers le documentaire Les Yeux d’Orson Welles, Mark Cousins rend hommage au talent d’Orson Welles à travers ses différentes œuvres de jeunesse, dessins et peintures, dévoilées pour la première au grand public grâce à sa fille Beatrice Welles, qui permettront au festivaliers de plonger à nouveau dans l'univers de l'acteur, producteur et réalisateur.

Les organisateurs rendront également hommage au metteur en scène Ingmar Bergman en célébrant son centenaire avec 2 documentaires inédits, À la recherche d’Ingmar Bergman de Margarethe von Trotta et Bergman – A Year in Life de Jane Magnusson, ainsi que la projection du long-métrage Le Septième Sceau d’Ingmar Bergman, numérisé et restauré en 4K pour l'occasion.

Pour compléter cette programmation, l'anniversaire des 30 ans du Grand bleu de Luc Besson (ouverture à Cannes en 1988) se fera lors d'une projection au cinéma de la plage, Martin Scorsese, déjà présent pour recevoir le Carrosse d’or, présentera Enamorada d’Emilio Fernández (1946), Agnès Varda sera présente pour son film L’une chante, l’autre pas (1977), John Travolta viendra fêter les 40 ans de Grease de Randal Keiser, et Percy Aldon fêtera les 30 ans de Bagdad Café.

Sélection de Cannes Classics

Alice Guy et Jane Fonda

Soyez naturel : L’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché de Pamela B. Green (2018, 2h, États-Unis), en présence de la réalisatrice Pamela B. Green.

Jane Fonda in Five Acts de Susan Lacy (2018, 2h13, États-Unis), en présence de Susan Lacy et de Jane Fonda.

Les 50 ans de 2001 : l’odyssée de l’espace

2001 : l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968, 2h44, Royaume-Uni, États-Unis), en présence de Christopher Nolan, Katharina Kubrick, et Jan Harlan.

Orson Welles

Les Yeux d’Orson Welles de Mark Cousins (2018, 1h55, Royaume-Uni), en présence du réalisateur Mark Cousins.

Centenaire Ingmar Bergman

À la recherche d’Ingmar Bergman de Margarethe von Trotta (2018, 1h39, Allemagne, France), en présence de Margarethe von Trotta.

Bergman – A Year in a Life de Jane Magnusson (2018, 1h56, Suède), en présence de Jane Magnusson.

Le Septième Sceau d’Ingmar Bergman (1957, 1h36, Suède)

Sont aussi au programme :

Battement de cœur d’Henri Decoin (1939, 1h37, France)

Le Voleur de bicyclette de Vittorio De Sica (1948, 1h29, Italie)

Enamorada d’Emilio Fernández (1946, 1h39, Mexique) en présence de Martin Scorsese.

Voyage à Tokyo de Yasujiro Ozu (1953, 2h15, Japon)

La Garçonnière de Billy Wilder (1960, 2h05, États-Unis)

Les Diamants de la nuit de Jan Němec (1964, 1h08, République tchèque)

Guerre et paix. Film I.Andrei Bolkonsky de Sergey Bondarchuk (1965, 2h27, Russie)

La Religieuse de Jacques Rivette (1965, 2h15, France)

Quatre Chemises blanches de Rolands Kalnins (1967, 1h20, Lettonie), en présence du réalisateur Rolands Kalnins.

L’Heure des brasiers de Fernando Solanas (1968, 1h25, Argentine), en présence de Fernando Solanas.

João et le couteau de George Sluizer (1971, 1h30, Pays-Bas)

Coup pour coup de Marin Karmitz (1972, 1h30, France), en présence de Marin Karmitz.

Grand-père, raconte-nous de Safi Faye (1979, 1h52, Sénégal, France), en présence de Safi Faye.

Cinq et la peau de Pierre Rissient (1981, 1h35, France, Philippines), en présence de Pierre Rissient.

L’Île des amours de Paulo Rocha (1982, 2h49, Portugal, Japon)

Miss Daisy et son chauffeur de Bruce Beresford (1989, 1h40, États-Unis)

Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (1990, 2h15, France), en présence de Jean-Paul Rappeneau.

Hyènes de Djibril Diop Mambéty (1992, 1h50, Sénégal, France, Suisse)

Films projetés au Cinéma de la plage

Sueurs froides d’Alfred Hitchcock (1958, 2h08, États-Unis)

Le Spécialiste de Sergio Corbucci (1969, 1h45, France, Italie, Allemagne)

L'une chante, l'autre pas d'Agnès Varda (1977, 2h, France), en présence d’Agnès Varda.

Grease de Randal Kleiser (1978, 1h50, États-Unis), en présence de John Travolta.

Bagdad Café de Percy Adlon (1987, 1h44, Allemagne), en présence de Percy Adlon.

Le Grand Bleu de Luc Besson (1988, 2h18, France, États-Unis, Italie)

Le Destin de Youssef Chahine (1997, 2h15, Égypte, France)

Suivez en clair, en direct et en exclusivité le 71ème Festival de Cannes du 8 au 19 mai sur CANAL+ et myCANAL

CEREMONIE D'OUVERTURE le mardi 8 mai CEREMONIE DE CLÔTURE le samedi 19 mai Présentées par Edouard Baer Une production CANAL+