JUMANJI : BIENVENUE DANS LA JUNGLE en exclusivité dès le 24 Octobre sur OCS Max et sur myCANAL
Posté par Aurelien BACOT le 18 Octobre 2018

Vingt-et-un an après Jumanji, c’est au tour du réalisateur Jake Kasdan d’offrir aux fans une suite attendue aux aventures d’Alan Parish et une nouvelle jeunesse au mythique jeu de plateau. Film culte des années 90, Jumanji c'est d'abord un livre pour enfants signé par Chris Van Allburg et paru en 1981 outre-Atlantique. Célèbre aux USA, il aura fallu l'adaptation cinématographique du réalisateur Joe Johnston (CHERIE J’AI RETRECI LES GOSSES), l’interprétation touchante de Robin Williams (WILL HUNTING, HOOK) et une bande originale emballante signée James Horner pour que cette histoire peuplée d'animaux facétieux devienne un phénomène mondial. Authentique madeleine de Proust pour plusieurs générations de jeunes cinéphiles, habité de bout en bout par l’énergie du regretté Robin Williams, Jumanji réunissait ainsi tous les éléments pour laisser craindre une suite aussi périlleuse que difficile. 

Mais c’était sans compter sur l’intelligence du réalisateur Jake Kasdan, qui a délibérément choisi de ne pas titiller en vain la fibre nostalgique des fans de l’oeuvre originale. Et ce en proposant un long métrage résolument différent, qui joue le contrepied jusque dans les genres qu'il convoque à l’écran. Détaché du récit familial sur lequel se construisait le premier volet, Jake Kasdan signe un film d’action dopé à la comédie, qui s’amuse à réactualiser le film de 1995 avec les standards de notre époque. Exit le jeu de société, Jumanji est devenu un jeu-vidéo d'aventure à faire mourir d’envie les amateurs de retrogaming. Bye bye également le tandem d’enfants aventuriers, qui se voient remplacés par quatre millenials. Et quand le premier Jumanji s’articulait autour des lancers de dés et des péripéties qui en découlaient, ce second volet s'amusera quant à lui à déployer son récit en se moquant gentiment des passages obligés du jeu vidéo. Une réjouissante parodie poussée jusque dans sa galerie de personnages constituée d’avatars. Avec la montagne de muscles incarnée par Dwayne Johnson (FAST & FURIOUS, BALLERS), le scientifique peureux campé par l'humoriste Kevin Hart (MISE A L’EPREUVE), l’experte en arts martiaux jouée par Karen Gillan (LES GARDIENS DE LA GALAXIE 2) et le cartographe grassouillet interprété par le génial Jack Black (TONNERRE SOUS LES TROPIQUES). Un casting inattendu mais ô combien efficace, mis au diapason d’un récit toujours rythmé qui ne néglige pas pour autant les connexions et les clins d’œil avec l’histoire d’Alan Parish afin de satisfaire les fans.

Alors que l’on soit un inconditionnel du film de 1995 ou enthousiasmé par l’idée d’un reboot à gros budget avec effets spéciaux à l’avenant, comparer Jumanji : Bienvenue dans la jungle à son prédécesseur n'aurait finalement que peu de sens tant Jake Kasdan a décidé de suivre une toute autre trajectoire. Et si l’on pourrait toujours reprocher au nouvel opus de ne pas bénéficier du supplément d'âme unique qu’offrait l’irremplaçable Robin Williams, même les plus nostalgiques s’accorderont à trouver cette suite, efficacement orchestrée par Kasdan, aussi drôle et sincère que totalement décomplexée.  

N’attendez pas qu’un 5 ou qu’un 8 vous délivre pour retrouver JUMANJI : BIENVENUE DANS LA JUNGLE en exclusivité sur OCS Max et MyCANAL.
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram