Jim Jarmusch peut-il remporter sa première Palme d'or du long métrage à Cannes ?

Posté par Rosario Ligammari le 10 Mai 2019
Avec The Dead Don't Die, Jim Jarmusch ouvre la 72ème édition du festival de Cannes. Habitué de la cérémonie, le réalisateur américain n'a pourtant jamais décroché la consécration ultime : la Palme d'or. Son treizième long-métrage va-t-il lui porter chance ?
Jim Jarmusch, fidèle à Cannes

Jim Jarmusch est un habitué du Festival de Cannes et c'est peu de le dire : onze de ses films y ont été présentés, dont sept en compétition pour la Palme d'or. Si en 1984, il remporte la Caméra d'or avec Stranger Than Paradise et qu'en 2005 il rafle le Grand Prix du jury grâce à Broken Flowers, le réalisateur et scénariste américain n'a, à ce jour, pas encore reçu le trophée ultime pour un long métrage, puisqu'il a déjà remporter la Palme d'Or du court métrage en 1993 avec Coffee and cigarettes.

Un film de genre en ouverture du Festival

En plus d'être en compétition, son film fera l'ouverture du Festival. C'est un cas peu fréquent pour le cinéma de genre : aussi surprenant que ça soit, The Dead Don't Die est un film... de zombies. Qu'il s'agisse de western mélancolique (Dead Man, 1996) de documentaires musicaux (sur Neil Young and Crary Horse, Year of the Horse, 1997 ; sur The Stooges, Gimme Danger, 2017), d'histoires de samouraï (Ghost Dog, 1999) ou de films à à sketchs (Coffee And Cigarettes, 2004), le filmographie de Jim Jarmusch est bien fournie. Il ne restait plus à l'homme à la tignasse blanche et aux lunettes noires qu'à s'essayer à l'horreur.

Si The Dead Don't Die rend hommage à George Romero (La Nuit des morts vivants, 1970), le long-métrage portera à coup sûr la patte de son auteur, de la même façon qu'Only Lovers Left Alive (2014) était un film de vampires 100% Jarmusch : contemplatif et rock'n'roll, lunaire et crépusculaire. Un film d'ouverture idéal, en fait.

 

La Palme d'or, enfin ?

En 2020, cela fera quarante ans que Jim Jarmusch fait du cinéma. L'affiche de son nouveau film prévient crânement qu'il contient un « casting à réveiller les morts ». Il s'agit avant tout de ses actrices et acteurs fétiches (de RZA à Bill Muray, d'Iggy Pop à Tom Waits en passant par Tilda Swinton) que le réalisateur réunis ici comme pour faire échos à tous ses films. Faut-il donc voir The Dead Don't Die comme un best-of de Jarmusch, comme son œuvre ultime, ou, à travers le film d'horreur, comme un nouveau pas en avant ? Peut-être un peu des trois. Ce film d'ouverture sera-t-il celui qui clôturera la cérémonie avec une Palme d'or ? Réponse le samedi 25 mai.

- #Cannes2019 - Cérémonie d'Ouverture du 72e édition du Festival le 14 mai dès 19H seulement sur CANAL+
Et du 14 au 25 mai en clair, en direct et en exclusivité sur CANAL+ et myCANAL 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram