Downsizing : un film d'anticipation XXL en taille réduite
En passant d'un mètre soixante-dix-huit à douze petit centimètres, Matt Damon est entré l'année dernière dans le club très fermé des films d'anticipation qui visent juste. Ca valait bien un zoom, justement, sur ces films qui ont vu le futur en plus grand.
Posté par Stéphanie Chermont le 25 Janvier 2019
Downsizing, un scénario en or

Alexander Payne (Sideways, The Descendants, Nebraska) signe avec Downsizing une comédie et une fable humaniste. Coscénariste avec Jim Taylor, le réalisateur américain part d’un constat actuel aujourd'hui et encore plus demain : le monde est surpeuplé. Pour palier la destruction de nos ressources naturelles et de notre planète, des scientifiques norvégiens vont donc mettre au point un processus de réduction des humains à une taille lilliputienne. Le héros de cette aventure vue d’en bas, Paul Safranek (Matt Damon), se voit ainsi réduit pour vivre dans un monde minuscule; et tout le pousse à faire des choix d’anticipation. Comme d'autres films avant lui. 

La miniaturisation au cinéma

Matt Damon rejoint une liste d’acteurs miniaturisés : Grand Williams dans L’Homme qui rétrécit, Robert Oliveri et Amy O’Neil dans Chérie, j’ai rétréci les gosses, les hobbits du célèbre Seigneur des anneaux ou récemment Jean Dujardin dans Un Homme à la hauteur. 

Dans Downsizing, ce sont évidemment les effets spéciaux qui ont permis de réduire les personnages. Mais aussi la technique de l’incrustation : chaque scène du tournage d’une scène s'est déroulée en deux temps, l’un pour les humains à taille normale, l’autre pour les humains réduits. 

Voir le futur dans les films

Avec Downsizing, l'histoire nous plonge dans un futur probable où l'homme est réduit pour vivre, et non par amusement scientifique. Dans la catégorie films d'anticipation, deux chemins s'offrent aux réalisateurs qui procèdent souvent avec un même modèle. D'un côté, la dystopie comme dans Soleil Vert (avec Charlton Heston, 1973), Snowpiercer (avec Chris Evans, 2013), Seven Sisters (avec Noomi Rapace, 2017) ou Blade Runner 2049 (avec Ryan Gosling, 2017). De l'autre, le post-apocalyptique comme dans Mad Max : Fury Road (avec Tom Hardy, 2015), Je suis une Légende (avec Will Smith, 2007) ou La Planète des Singes (avec Mark Wahlberg, 2001).

Le point commun de tous ces films, c'est à chaque fois un rôle principal incarné fort, une star du grand écran. De la même manière dans Downsizing, Matt Damon joue ce personnage central, il incarne l'homme miniaturisé projeté dans le futur et au centre des interrogations sur l'humain de demain. 

Avec un beau casting même pour les rôles secondaires (Kristen Wiig, Christoph Waltz, Neil Patrick Harris ou encore Laura Dern) et un budget important entre 65 et 90 millions de dollars, on peut donc affirmer que Downsizing est un grand film à voir sans plus attendre sur myCANAL (en diffusion depuis le 22 janvier).

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram