Doria Tillier, de La Belle Époque à Peepee Malone, sur tous les fronts à Cannes

À l’affiche de La Belle Époque de Nicolas Bedos (hors-compétition) avec Daniel Auteuil, la l’ex-Miss Météo de Canal + reprend aussi son personnage de journaliste américaine déjantée pour cette 72e édition du festival.
Posté par Jean François Frontera

Dans l’un des plus beaux castings du festival

Après nous avoir tant faire rire sur la Croisette il y a quelques années avec ses présentations de météo toutes plus drôles les unes que les autres (Cara Delevingne et Jessica Chastain, pliées en deux en 2014 sur le plateau du Grand Journal, doivent encore s’en souvenir), la comédienne est de retour à Cannes à l’affiche d’un film présenté hors-compétition, La Belle Époque de Nicolas Bedos. Avec un casting de haute volée, elle sera bien entourée par Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Fanny Ardant, Pierre Arditi, Denis Podalydès, Jeanne Arènes ou Michaël Cohen. Victor (Daniel Auteuil), à qui une entreprise (dirigée par Guillaume Canet) propose l’opportunité, grâce à des artifices théâtraux, des acteurs et des reconstitutions historiques, de replonger dans son passé, y revit son amour de jeunesse, quarante ans plus tôt, dans les années 70. Et Doria Tillier incarne la comédienne qui va jouer le rôle de l’amour de jeunesse de Victor…

En tandem avec Nicolas Bedos

L’actrice de 33 ans, qui a commencé sa carrière au cinéma en 2008 en tant que médecin-légiste aux côtés d’Amanda Lear dans le thriller fantastique de série B Bloody Flowers de Richard J. Thomson, avait déjà été dirigée par Nicolas Bedos dans Monsieur et Madame Adelman, en 2017, dont elle avait co-signé le scénario. Les deux tourtereaux y jouaient un couple dont on voyait quarante-cinq ans de vie tumultueuse, avec Denis Podalydès, Antoine Gouy, Pierre Arditi ou Zabou Breitman. Ce film bien accueilli par la critique a valu à l’actrice une nomination aux César. On a ensuite pu la voir dans la comédie Le Jeu de Fred Cavayé (2018), avec Bérénice Bejo, Stéphane de Groodt, Vincent Elbaz ou Roschdy Zem, dans un dîner d'amis qui tourne mal.

Les années CANAL+

Mais Doria Tillier est également sur la Croisette en tant que Peepee Malone, une journaliste américaine alcoolique et nymphomane qui fait passer des “tests de prédateur sexuel” à Vincent Macaigne et joue à ni oui ni non avec Emmanuelle Bercot, souvent en retard car elle débarque directement d’une fête chez Tarantino. Un personnage qui rappelle ses années chez CANAL+, entre 2012 et 2014, en tant que Miss Météo très marquante (un rôle qui l’a révélée) où elle incarnait chaque soir, tel un caméléon en stilettos débarquant sur “Baby” d’Izia, une galerie de personnages tous plus truculents les uns que les autres. On se souvient de ses rôles de cagoles, comme celui de “Marie-Kristal avec un K, coach de séduction”, ses vannes à ses collègues (Jean-Michel Apathie en particulier), ses conseils à Roselyne Bachelot, Patrick Balkany ou Miss France, ses imitations de Cristina Cordula ou Geneviève de Fontenay. Sur le tapis rouge en tant qu’actrice ou Peepee Malone, Doria Tillier a sa place partout.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram