De La Vie d'Adèle à Mektoub My Love, Abdellatif Kechiche reste un sacré découvreur de talents

Posté par Jean François Frontera le 6 Février 2019
En confiant les premiers rôles à Sara Forestier, Hafsia Herzi ou Adèle Exarchopoulos, Abellatif Kechiche a prouvé son don de révéler des jeunes acteurs. Jusqu'à son dernier film, Mektoub, My Love : Canto Uno, qui est peuplé de comédiens débutants résolument attachants. A découvrir actuellement sur myCANAL
Des révélations

Avant d'être un grand directeur d'acteurs, Abdellatif Kechiche est un fin observateur. De la vie, oui, mais aussi de ses protagonistes. S'il aime tourner des heures et des heures de rushes (presque 750 pour La Vie d'Adèle), on ne sait pas le temps qu'il lui faut pour dénicher ses perles rares. Pourtant une chose est sûre : chaque nouveau film, environ 1 tous les 3-4 ans, pose son lot de révélations inoubliables, pour le spectateur comme pour le monde du cinéma si l'on en croit les parcours de Sara Forestier ou d'Adèle Exarchopoulos.

Meilleurs espoirs féminins

Apparu en tant que réalisateur en 2000 (La Faute à Voltaire), c'est L'Esquive (2004) qui donne à son cinéma une plus grande visibilité : Sara Forestier, marquante en ado délurée aussi vraie que nature, obtient le César du meilleur espoir féminin. Rebelote avec Hasfsia Herzi pour La Graine et le Mulet (2007), en plus de son prix Marcello Mastroianni à la Mostra de Venise. Quelques années plus tard, ces récompenses prennent sens. Puis vient la consécration Adèle en 2013.

 

Toujours se renouveler

La suite ? A l'exception de Salim Kechiouche, acteur professionnel (déjà vu dans La Vie d'Adèle), c'est une galerie de nouveaux jeunes personnages que Kechiche met en scène et en lumière dans Mektoub, My Love : Canto Uno. Shaïn Boumedine et Ophélie Bau (nommée aux César 2019 catégorie... meilleur espoir féminin !) ou encore Lou Luttiau et Alexia Chardart sont autant de corps qui dansent, de regards qui se cherchent, de rires qui se mélangent, comme les souvenirs au loin d'un été sans fin. Et – surprise – Hafsia Herzi joue le rôle de la tata, façon clin d’œil derrière les lunettes de soleil. Depuis sa prestation dans La Graine et le Mulet, elle est toujours aussi fabuleuse.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL 

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram