De Green Lantern à Deadpool : Ryan Reynolds, nouvelle figure du cool
L’ancien mannequin devenu acteur et producteur a le vent en poupe outre-Atlantique depuis Deadpool. Faut-il passer par la case bides pour enfin devenir populaire ?
Posté par Stéphanie Chermont le 18 Décembre 2018
Deadpool et la bisexualité

« Je suis convaincu que cet univers a besoin de représenter et refléter le monde de façon réaliste ». Non, nous ne parlons pas de la série The Bisexual diffusée sur CANAL+ Séries, mais bien d’une phrase prononcée par Ryan Reynolds lors du Comic Con de San Diego en juillet dernier. L’acteur s'exprimait alors sur son désir d'un héro bisexuel dans les prochains films de Deadpool. Porteur d’idées et véritable figure branchée depuis quelques années, Ryan Reynolds se fait entendre et incarne aujourd’hui à Hollywood, l’acteur le plus cool de sa génération. Il ose et se lâche dans les interviews, dans ses choix de films et de personnages, devenant bien plus qu’un bel acteur face caméra. 

Un passage à vide

Avant d’obtenir le titre de « papa le plus sexy du monde » dans les tabloïds, l’acteur canadien a dû essuyer quelques échecs commerciaux. A commencer par R.I.P.D. Brigade Fantôme de Robert Schwentke sorti en 2013, l’un des films les moins rentables de l’histoire du cinéma, malgré un casting alléchant avec Jeff Bridges et Kevin Bacon. S’ajoute Green Lantern de Martin Campbell en 2011 où Ryan Reynolds prend de plein fouet les critiques. Mais aussi Captives d’Atom Egoyan en 2015, hué pendant sa projection au Festival de Cannes... Cette descente aux enfers n’aura pas eu sa peau.

En 2016, l’acteur incarne sept ans après X-Men Origins : Wolverine, Deadpool. Plus comique et trash, le film rencontre un immense succès et le propulse sur le devant de la scène médiatique. Son défi ? Avoir conquis le public en se jouant de ses rôles, ne se prenant pas au sérieux, n’ayant pas froid aux yeux et dépassant le simple fait qu’on le prenne juste pour un bel acteur. 

Renaître de ses cendres ou plutôt de tous ses échecs commerciaux, c’est en résumé ce que Ryan Reynolds a réussi ces dernières années. Plus aucune comédie ou blockbuster américain omet la référence à Wade Wilson. L’acteur joue, par exemple, dans Hitman & Bodyguard de son image drôle et beau gosse. Aux côtés de Samuel L. Jackson, Ryan Reynolds excelle en redoutable tueur à gages, contraint de témoigner contre son ancien employeur... Non sans bain de sang et aventure délirante. Le film, un immanquable pour comprendre qui est Ryan Reynolds aujourd’hui, est diffusé sur CANAL+ le 25 décembre. 

Le phénix du cinéma

A mi-chemin entre humour et action, Ryan Reynolds est sûr de rester pendant quelques années encore, l’un des acteurs les plus cool de l’Amérique. Il vient même d’obtenir une nouvelle casquette, celui de spécialiste « des projets étranges », en annonçant qu’il produirait un long-métrage nommé The Patient who Nearly Drove me Out of Medicine ("Le Patient qui m’a presque fait abandonner la médecine" en V.F.), un film d’horreur dont le scénario a été écrit sur le reddit #NoSleep dédié aux histoires d’horreur réalistes... Quand on vous disait qu’il n’a peur de rien ! 

Hitman and bodyguard, dès le 25 décembre sur CANAL+. 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram