Christophe Honoré et Cannes : une histoire d'amour en chanson

En habitué du festival, le réalisateur mélomane revient dans la sélection Un certain regard avec son nouveau film, Chambre 212 où l'on retrouve Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste et Camille Cottin.
Posté par Jean François Frontera

Un certain regard : c’est dans cette selection qu’est présenté cette année le dernier film de Christophe Honoré, Chambre 212. Une sorte de retour aux sources pour le cinéaste, qui, pour sa première participation à Cannes (et son premier film), en 2002, montrait Dix-sept fois Cécile Cassard dans cette catégorie réputée audacieuse et exigeante. Soit 17 instantanés de la vie de Cécile (Béatrice Dalle), femme perdue qui évoluait aux côté de Romain Duris, Jeanne Balibar ou Jérôme Kircher, au milieu d’une bande son sensuelle, étrange et électrique déjà signée Alex Beaupain.

Beaupain et Honoré, un duo historique fou de musique

Et Alex Beaupain, ce héraut d’une pop racée et littéraire, dont la carrière est intimement liée à celle du réalisateur, ne quittera plus jamais Christophe Honoré. Les deux artistes sont amis depuis le sortir de l’adolescence et ont beaucoup en commun. Ils grandissent ensemble professionnellement. De quoi booster le compositeur, qui officie également en 2007 sur le mélancolique Dans Paris présenté à la Quinzaine des réalisateurs (avec Romain Duris, Louis Garrel, Joana Preiss…). Une bande son jazzy raffinée qui colle parfaitement à l’ambiance “nouvelle Nouvelle vague” du film. Et dans laquelle, déjà, les comédiens chantent. Ce qui préfigure le film à venir : Les Chansons d’amour, en compétition officielle en 2007. Une comédie musicale à la Demy avec ménage à trois, libre, espiègle, et enchanteuse. Pour mettre en musique ce marivaudage entre Louis Garrel, Ludivine Sagnier, Clotilde Hesme, Grégoire Leprince-Ringuet ou Chiara Mastroianni, Honoré fait une nouvelle fois appel à Beaupain. Le résultat séduit la critique.

Exalter les passions en chantant

Pas question de changer la recette ensuite pour Les Bien-Aimés, en 2011 (hors-compétition), qui clôt le festival. Beaupain et Honoré y font chanter Chiara Mastroianni, Louis Garrel et même Catherine Deneuve, exaltant les passions en chansons. Un épanchement en musique qui est devenu la marque de fabrique du cinéaste. "Quand vous faites un film sur le sentiment amoureux, et c'est le cas, quoi de mieux qu'une chanson pour parvenir à ce que j'appellerais le lyrisme de l'intimité", se demandait le réalisateur. Si dans Plaire, aimer et courir vite (dans la sélection officielle 2018), personne ne chante, la musique est omniprésente. Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Benjamin Biolay et Carole Bouquet chanteront-ils dans Chambre 212 ? On le saura bientôt...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram