Cannes en 68
Posté par Chloé Pulvirenti le 11 Mai 2018
Entre soulèvements étudiants et grèves générales, Paris connait en 68 le mois de mai le plus agité de son histoire.

Le 10 mai, la 21e édition du festival de Cannes s’ouvre sur le film mythique de Victor Flemming “Autant en emporte le vent”. Sur la croisette, l’humeur n’est pas au divertissement. Plusieurs réalisateurs décident de soutenir la mobilisation générale.

En tête de la contestation cannoise, Jean-Luc Godard, François Truffaut, Roman Polanski et Louis Malle se prononcent pour la suspension pure et simple de la compétition. Selon eux, la bonne tenue du festival n’a ni queue ni tête face au contexte du pays. Ils occupent le Palais des festivals et entendent bien débattre sur le fait ou non de continuer le festival. Sur scène, Jean-Luc Godard lance : “Il n’y a pas un seul film qui montre des problèmes d’ouvriers ou étudiants tels qu’ils se passent aujourd’hui”. Il lâche à ceux qui le huent “Je vous parle de solidarité avec les étudiants et les ouvriers, et vous me parlez travelling et gros plans. Vous êtes des cons”. Ambiance. Certains ne veulent pas que les revendications étudiantes soient mêlées au cinéma. Parmi elle, la voix de Foun-sen, la femme du célèbre réalisateur Léo Joannon, “Nous sommes une profession où nous avons le devoir, l’obligation de distraire les gens, alors qu’est-ce qu’on fait ici ?” Cette minorité, tentera de se faire l’avocat du cinéma sans grand succès. Car pour beaucoup, faire l’autruche en pleine crise est impensable.

Le 19 mai 1968, le comité du festival donne raison aux réalisateurs contestaires. Il met un terme à sa 21e édition. Bien que courte et mouvementée, cette édition a prouvé que le cinéma n’a pas pour seule vocation d’être un divertissement. Il est aussi le porte-parole de la société, illustrant les maux et les espoirs de ses acteurs, au fil des époques.

Suivez en clair, en direct et en exclusivité le 71ème Festival de Cannes du 8 au 19 mai sur CANAL+ et myCANAL

CEREMONIE D'OUVERTURE le mardi 8 mai CEREMONIE DE CLÔTURE le samedi 19 mai Présentées par Edouard Baer Une production CANAL+