Benjamin Lavernhe, de la Comédie Française aux comédies françaises, un acteur pluriel

Posté par Aurelien BACOT le 3 Avril 2019
Vous l’aviez forcement remarqué pour sa prestation de futur marié, délicieusement insupportable, dans la comédie d’Eric Toledano et Olivier Nakache Le Sens de la fête. Le comédien Benjamin Lavernhe, nommé aux César 2018 pour le Meilleur Espoir Masculin, fait partie de cette nouvelle génération de comédiens incontournables et qui n’ont de cesse de crever l’écran. Retour sur la carrière hors normes d'un acteur aussi à l'aise dans les comédies qu'à la Comédie Française.

Passé par les cours Florent avant de rejoindre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, Benjamin Lavernhe fait ses premiers pas de comédien professionnel au théâtre dans une adaptation de Roméo et Juliette, puis à la télévision dans Au siècle de Maupassant. Dès l'année suivante, il apparaît pour la première fois sur grand écran dans Les Méchantes de Philippe Monnier. En parallèle, Benjamin Lavernhe continue de jouer au théâtre et intègre en 2012 la prestigieuse Comédie Française, ce qui lui permet de multiplier les rôles dans des grands classiques. Sans doute séduit par ses interprétations des grands textes de Shakespeare, de Tchekhov, Corneille ou Molière, le cinéma finit logiquement par lui faire les yeux doux.

En 2012 il est ainsi à l'affiche de Radiostars, la comédie déjantée de Romain Lévy, mais il ne se cantonne pas à ce genre. On le retrouve ainsi autant à son aise que ce soit dans le drame de Nicole Garcia, Un beau dimanche, ou dans le polar de Frédéric Tellier, L'Affaire SK1. Mais il faut attendre 2015 pour que le comédien commence enfin à mieux se faire connaître du grand public. Et ce notamment grâce au long métrage Le Goût des merveilles d'Eric Besnard dans lequel il interprète, face à Virginie Efira, un homme sans passé, ou suite à son rôle principal remarqué dans la comédie Rupture pour tous.

Après avoir campé Jean-Michel Cousteau, le frère du célèbre commandant, dans le biopic L'Odyssée. Benjamin Lavernhe s’illustre en marié insupportable et arrogant dans Le Sens de la fête d'Eric Toledano et Olivier Nakache, livrant une prestation qui lui vaudra d’ailleurs une nomination au César du Meilleur espoir masculin. L’année suivante, le comédien renoue avec le petit écran à travers une mini-série diffusée sur CANAL+ : Un entretien, écrit et réalisé par Julien Patry, avec pour personnage principal Benjamin Lavernhe dans la peau d'un DRH névrosé et hilarant malgré lui. En 2019 on le retrouve sur grand écran à la fois dans le sulfureux Curiosa de Lou Jeunet, et aux côtés de François Civil, un autre comédien désormais incontournable de cette nouvelle génération, à l’affiche de l’émouvant Mon inconnue du réalisateur Hugo Gélin.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram