Après Bohemian Rhapsody, le biopic sur Elton John peut-il aussi casser la baraque ?

Posté par Rosario Ligammari le 13 Mai 2019
Il n'y a qu'à voir le gigantesque succès récent du récent film de Bryan Singer, les biopics sur les chanteurs ont la cote. Présenté hors compétition au Festival de Cannes, Rocketman retrace quant à lui la carrière « bigger than life » d'Elton John. Reste à savoir si sa vie portée à l'écran suscitera autant d'engouement que celle de Freddy Mercury.
Le carton des biopics

Les biopics sur les chanteurs ont le vent en poupe. L'exemple récent le plus parlant est bien sûr Bohemian Rhapsody, l'un des plus gros succès de 2018, en cinquième position du box-office en France juste après Avengers : Infinity War (les frères Russo). La vie de Freddy Mercury est désormais le biopic le plus rentable de l'histoire. Le film a été tellement symbolique de l'année qu'il a même « fait l'ouverture » de la dernière cérémonie des César avec un Kad Merad déchaîné reprenant l'air des grands tubes signés Queen.

Rocketman renvoie inévitablement à Bohemian Rhapsody tant il y a de points communs entre Elton John et le leader de Queen : superstars de la pop, virtuoses du piano, personnalités extravagantes, vies flamboyantes. Cerise sur le gâteau : en plus de choisir un standard du chanteur en guise de titre du film, le réalisateur Dexter Fletcher n'est autre que celui qui a officiellement remplacé Bryan Singer à la fin du tournage de Bohemian Rhapsody.

Les pop stars et leurs fans

Que le biopic soit conquérant n'est pas une nouveauté : d'Amadeus (Milos Forman, 1984) qui rafle quarante prix, dont huit Oscars – devenant ainsi l'un des films les plus récompensés de l'Histoire – à The Doors d'Oliver Stone (1991) jusqu'à Straight Outta Compton (2017), plus gros succès en salles du genre, qui a été coiffé au poteau par... Bohemian Rhapsody. Le biopic comporte un atout qui n'est pas négligeable : il réunit spectateurs de cinéma et auditeurs groupies. On sait l'importante base de fans de Freddy Mercury ; il en va de même pour Elton John. La star est ici interprétée par Taron Egerton. Pour l'anecdote, c'est Justin Timberlake qui était pressenti au départ pour le rôle. Cela n'aurait-il pas été étrange de voir une pop star dans la peau d'une autre pop star ?

 

La légende Elton John

Le biopic s'inspire de personnages « bigger than life » et ainsi dépasse le simple cadre de la musique : c'est la vie d'une légende, avec son lot de succès et de tragédies, qui passionne. La biographie d'Elton John est elle-même un sujet de cinéma. Comment un enfant issu de Pinner – toute petite ville du Middlesex – devient une superstar pop mondiale ? Rappelons qu'Elton John a plus de cinquante ans de carrière au compteur et plus de trois-cent millions de disques vendus.

Rocketman ne compile pas des heures d'archives mais fait dans la reconstitution et – comme Bohemian Rhapsody – il s'arrange avec la réalité. On connaît l'adage : « Si la légende est plus belle que la réalité, imprimez la légende » (L'homme qui tua Liberty Valence, John Ford, 1954). On peut l'adapter au cinéma : si la légende est plus belle que la réalité, filmez la légende. On peut maintenant se poser cette question : à l'instar de Bohemian Rhapsody, Rocketman connaîtra-t-il un succès légendaire ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Toutes les vidéos cinéma, films et émissions sont disponibles sur myCANAL

Suivez Cinéma Canal+ sur :

Facebook

Twitter

Instagram