Un vrai All Star Game
Posté par George Eddy le 20 Février 2018

Le NBA All-Star Game a su renaître grâce à Adam Silver, le patron de la ligue, qui a osé révolutionner le concept et surtout aux joueurs qui ont enfin accepté de prendre le match au sérieux! L'homme du All Star Weekend a été sans aucun doute LeBron James, MVP et meilleur marqueur du match, grand frère, leader vocal et indiscutable de Team LeBron, vainqueur d'un vrai match où les joueurs ont retrouvé l'envie de gagner, de defendre et de jouer collectivement. Le trophée de MVP de LeBron n'a pas du faire plaisir à Donald Trump que James n'a pas hésité à critiquer et mettre devant ses responsabilités pendant le long weekend sur-mediatisé. LeBron a "refusé de se taire" devant les soutiens de Trump comme Fox News et cela ne fait qu'ajouter à son aura. "Je suis sortie de rien pour devenir ce que je suis aujourd'hui et je veux que la jeune génération s'en inspire". Chapeau bas!

Le meilleur Rising Stars Challenge depuis longtemps

Tout a bien commencé vendredi quand Team World a donné l'exemple contre Team USA dans le meilleur Rising Stars Challenge depuis longtemps. Avec 45 passes à 28 et 41% à 3pts à 27%, Team World a fait une démonstration de basket moderne et collectif un peu à l'image de Golden State dans un match ou la défense a été plus présente que ces dernières années. Vexé, Team USA a fait 16 interceptions et 5 contres dans un gros effort pour revenir dans le match. Certes, tout le monde s'est relâché vers la fin quand le résultat était acquis mais n'oubliez pas que dans un passé récent, tout le match était joué comme ça et c’était devenu n'importe quoi!

Lebron était partout

Dimanche dans le ASG, les deux Teams ont distribué 75 passes décisives avec 20 interceptions et 8 contres. Oui, comme vendredi, les deux équipes laissaient shooter à 3 pts. mais ça défendait à l'approche du panier ce qui donnait l'impression de regarder un vrai match. Un match serré avec un come-back de Team LeBron, grâce à sa défense, pour arracher la victoire sur un dernier "stop" avec une prise à deux de James et de Kevin Durant sur Steph Curry. LeBron était partout, il marquait les paniers clés et il animait les temps morts avec une intensité exemplaire et les autres joueurs ont suivi intelligemment dans son sillage.

Les moments à retenir

Voici une liste des choses que j'ai particulièrement aimé dans ce ASG Weekend 2018 diffusé sur Canal+Sport Afrique:

L'adresse de Bogdan Bogdanovic, MVP dans le Rising Stars. L'hommage aux anciens et la pêche de "Baby Wade", Donovan Mitchell, dans le Slam Dunk Contest. Le 28 sur 34 points de Devin Booker dans le 3pts. Shootout, un nouveau record. Les tapes amicales et passes entre Durant et Westbrook. L'intensité des "Africains", titulaires chez Team Steph, Joel Embid (MVP si son equipe avait gagné) et Giannis Antétokounmpo qui dit, "je ne sais jouer que comme ca" Les dribbles de Curry, James Harden et Kyrie Irving, auteur une sorte de "roucoulette" dans le dos magique. L'adresse de LeBron et Damian Lillard qui prouvait qu'il méritait sa place. Le fait que les joueurs peuvent être amis en dehors du terrain mais, aussi, des vrais compétiteurs sur le terrain L'annonce d'Adam Silver qui a expliqué que la ligue étudiait la possibilité de revoir le système des playoffs pour plus d’équité. Le spectacle hollywoodien autour du match, parfois un peu too much, mais j'ai aimé les paroles engagées de Pharrell Williams à la mi-temps. Le Basketball Without Borders Global Camp organisé en parallèle avec le AS Weekend où les Français et les Africains ont particulièrement brillé.

Une nouvelle fois, la NBA a fait preuve d'audace en faisant évoluer son ASG vers un match redevenu intéressant et d'ouverture d'esprit en encourageant ses joueurs à s'exprimer librement. Remarquez, quand on pense à Bill Russell et Kareem Abdul-Jabbar, présents au match, cela nous rappelle que l'engagement politique des joueurs NBA ne date pas d'aujourd'hui...

On se retrouve vendredi et dimanche pour France-Russie et France-Belgique en qualifs pour la Coupe du Monde sur Canal+Sport!