Petit poucet time
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
Il y a deux ans Nanterre est devenu champion avec l'avant dernier budget de la Pro A après avoir terminé 8eme de la saison régulière. La saison dernière, Dijon est allé en demi-finale dans des conditions similaires après avoir été invaincu à la maison.

Cette saison le petit poucet s'appelle Rouen (16eme budget et masse salariale) qui est co-leader après deux journées après avoir battu Pau-Orthez de 19 pts. à la maison devant les caméras de Canal + Sport mardi soir.  Rouen ne sera probablement pas champion de France mais pourra se maintenir sans trop de stress ce qui serait deja beaucoup!

   Rouen, c'est une équipe de revanchards commençant avec son coach, Christophe Denis, qui sort d'une saison ou il n'entrainait pas en club mais où il a remis la main à la patte comme assistant de Pascal Donnadieu avec l'équipe de France A prime, invaincue cet été.  Le vainqueur de la Coupe de France avec Paris-Levallois a voulu des joueurs à son image qui voulait se relancer et qui avaient quelque chose à prouver.  L'ancien meneur d'ASVEL puis Pau, Michael "Juice" Thompson, par exemple.  Scorer-meneur soliste brillant quand il a la main chaude selon Claude Bergeaud, il a parfois tendance à oublier de faire jouer ses co-equipiers et vouloir faire la décision tout seul avec son talent pur, son adresse et sa vitesse d'exécution Parkeresque.  Comme Rouen est d'abord une équipe qui défende, le club a besoin de scoring et depuis le début de la préparation Thompson forme un tandem redoutable dans ce secteur avec l'ancien spécialiste NBA à 3 pts. Daequan Cook. 

   Cook a bien cuisiné Le Mans puis l'Elan Béarnais sans trop forcer et il veut prouver qu'il peut être un joueur complet et le leader d'une equipe en Europe.  L'automatisme à créer dans les matches à venir, c'est pénétration de Thompson qui ressort le ballon pour Cook à 3pts qui se fait oublier dans les coins du terrain. CA va faire tres mal!  On voit deja le talent de Cook mais le jour qu'il va prendre feu, il mettra 35 points dans un match.  C'est bon pour la Pro A d'avoir des joueurs referencés NBA en plein force de l'age comme Daequan Cook! 

    Le meilleur Rouennais après Thompson contre Pau a été un autre joueur venu pour se relancer, l'ancien Manceau et MVP français du championnat, Alain Koffi.  Il a dû tenir la baraque au pivot à cause de la petite forme d'Akin Akinbala qui manque de mobilité et Koffi a fait sa meilleure perf depuis des années.  Ça fait plaisir pour ce garçon humble et attachant.  Il fait partie d'un rostre bien conçu et construit avec des petits moyens. 

 

    Kevin Hamilton (fort défenseur) et Joe Trapani (très polyvalent) sont des bonnes pioches et cet effectif devrait pouvoir tenir la route avec seulement un match à jouer par semaine.  Maintenant il faut remplir la magnifique Kindarena que Valerie Fourneyron a tant fait pour construire et prouver au basket français que la LNB a bien fait d'offrir une invitation à ce club dans un grand bassin de population.  Au début, les dirigeants seront peut-être obligé d'ouvrir le robinet à invitations et louer des cars pour faire venir les scolaires afin d'amorcer la pompe.  L'accueil des VIPs semble première classe déjà et les pom-pom girls dansent bien.  C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de Rouennais dans la salle mardi pour assister à cette victoire de référence.  Si Denis et ses joueurs continuent de jouer comme ça, la salle va se remplir de plus en plus facilement!