NBA Playoffs : "Fait-moi jouer, coach!"

Posté par George Eddy le 7 Mai 2019

Nous voyons souvent des coaches NBA reduire leur rotations en playoffs.  Meme si leur banc a donné satisfaction en saison reguliere, les entraineurs jouent petit bras car l'enjeu est plus grand et le niveau de jeu plus élévé.  Mike D'Antoni est connu pour faire cela à l'extreme mais cette saison il semble avoir appris de ses erreurs et il utilise plus et mieux ses remplacants cette saison.  C'est moins le cas de Steve Kerr ou Nick Nurse qui ont tiré trés peu de leur banc dans ces playoffs.  Pour Nurse, c'est comprehensible car il est completement neophyte dans son job mais il a rectifié le probleme dans le Game 4, gagné à Philadelphie, en relancant avec succés Serge Ibaka en jouant grand.

     Tiré trop sur les stars qui voient leur temps de jeu augmentés considerablement n'est que rarement la bonne solution à mes yeux car ces joueurs majeurs sont plus sujette à des blessures ou sont trop fatigués dans le money time. Depuis deux matches, Durant et Curry jouent 45 minutes par match et cela pese au moments des shoots decisifs vers la fin.  Kerr doit absoluement relancer Shaun Livingston qui jouait ce role de joker offensif ces dernieres saisons.  Pour profiter de l'avantage du terrain dans les trois derniers matches, GS a besoin de Livingston et Thompson pour amener une trentaine de points par rencontre.  Cette serie est defensive, physique, serrée et passionnante mais les Warriors tentent trop de tirs difficiles à 3 pts. aprés de trop nombreux dribbles en oubliant de driver et de bouger sans le ballon.  Kerr dit que Houston joue avec des linebackers et GS joue avec des volleyeurs!  GS doit retrouver sa mobilité, son jeu de relance et les passes de l'interieur vers l'exterieur pour des bons tirs à 3 pts.  Seuls, Durant, Green et Iguodala jouent à leur meilleur niveau.

     Entre Denver et Portland c'est un autre style de jeu, plutot "old school" avec une grosses presence des interieurs comme Jokic et peu de palabres avec les arbitres.  C'est genial et indecis et le joueur clé reste Jamal Murray qui doit mettre 25 pts pour soutenir Jokic.  Trois des quatre matches ont été assez offensifs et les deux bancs plutot performants comparés à d'autres series.  Denver a repris l'avantage du terrain qui risque d'etre decisif comme pour GS.  A l'ouest, 4 joueurs sont largement au-dessus des autres, je cite Durant, Harden, Lillard et Jokic et les hommes- bascules pourraient etre Murray, McCollum,Thompson et T.J. Tucker.

     Les hommes clés à l'est sont Kawhi Leonard,Giannis Antétokounmpo,Al Horford et Joel Embid.  Giannis, MVP en puissance, a confirmé tout le bien qu'on pensait de lui aprés avoir été freiné par la tactique de Boston au premier match.  Il a enchainé trois grosses perfs et victoires, deux de suite sur le terrain de Boston, avec une facilité etonnante, bien aidé par George Hill et Pat Connaughton, sortis miraculeusement du chapeau et du banc du coach de l'année, Mike Budenholdzer!  Ca, c'est du bon coaching avec la meilleure utilisation des remplacants des 4 demis-finales de conf et une adaptation decisive aprés avoir été dominé pendant un match et demi.  Hill et Bledsoe rend la vie de Kyrie Irving trés compliquée car il a fait la plus mauvaise serie de trois matches en playoffs de sa carriere, rien de moins.  Il est maladroit, defend peu, et ne remplit pas du tout son role de leader et de franchise player.  Horford est le seul joueur constant et irreprochable et le banc n'apporte pas grande chose!  Milwaukee domine physiquement sur 4 postes et Anté fait le reste bien secondé par Middleton.  Boston ne reviendra pas.

     La derniere demi oppose Phila et Toronto, encore une serie superbe ou Leonard et Butler planent au-dessus des autres par leur niveau et leur leadership.  Si Norman Powell pourrait seulement soulager Leonard un peu, je serais plus confiant pour les Raptors.  Siakam semble diminué par une blessure au mollet et Toronto possede peu de marge d'erreur surtout si Joel Embid sort de son "reality show" pour retrouver son niveau du Game 3 et si Simmons ecoute Butler pour redevenir beaucoup plus agressif en contre-attaque!  Blessé au genou puis malade, Joel a été mediocre dans les 3 autres rencontres en trainant sa peine devant les cameras.  Cinema ou réel souci?  Nous verrons bien dans le Game 5!

    De toute maniére, on se regale avec ces 4 demi-finales de conference ou 3 des 4 series pourrait aller en 7 matches et le niveau d'intensité est "off the charts"!

Tous les blogs de Mr George sur My CANAL : https://www.mycanal.fr/articles/blog-george-eddy