L'équipe de France voit plus clair
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
Après 4 matchs de préparation, nous avons plus d'information à notre disposition pour juger le véritable niveau de la sélection. L'équipe de France a gagné deux fois à domicile et perdu deux fois à l'extérieur. Ça tombe bien, l'Eurobasket se jouera à domicile où l'adrénaline positive du public local devrait permettre aux tricolores de se sublimer.

 Ceci, à condition de ne pas subir le même sort que l'Espagne l'été dernier.  Après avoir dominé le premier tour de la Coupe du Monde à la maison, les Espagnols ont craqué en quarts dés que la France a rendu leur vie plus difficile avec une defense de fer.

    Les belles prestations de la selection à Nancy et à Villeurbanne devant des supporters exemplaires nous donnent confiance en ce groupe car l'excellente defense pratiquée ainsi que la force de notre jeu interieur nous ont impressionées.  Notre cinq majeur estampillé "NBA" a donné l'exemple avec un jeu de passes rythmé puis du jeu de transition alimenté par de nombreux ballons gagnés grâce à une defense très aggressive.  Quand Vincent Collet a fait jouer ses rotations il y a eu une nette baisse de regime ce qui semble assez logique vu le talent de notre cinq majeur !  La dissuasion defensive de Rudy Gobert me fait penser qu'il risque d'etre la revelation de l'Eurobasket 2015.  Comme à Utah, il protege à merveille son panier puis, en attaque, il est souvent bien placé après avoir posé un écran pour profiter des passes en alley-oop de ses co-équipiers.  Il doit garder ses mains prêtes tout le temps car parfois il est un peu surpris par les passes de Boris Diaw, notamment.

    Certes, la defaite en deplacement à Belgrade mercredi soir pourrait doucher notre enthousiasme, car, si on a perdu de seulement 10 points grâce à une serie à 3 pts. en fin de match, ca aurait pu etre vingt !  Toujours sans la star Milos Teodosic, les Serbes ont fait une démonstration de basket controlé grâce à une defense parfaitement en place qui a perturbé les timings dans l'attaque francaise en coupant les lignes de passes et en empêchant les Français de renverser le jeu.  Les Français refusaient des tirs ouverts et se perdaient dans les dribbles oubliant d'elargir le jeu.  En attaque, les Serbes ont maitrisé le tempo forcant la France a courir derriere le score.  La preparation sert justement à corriger toute ses faiblesses dans le jeu tricolore et Collet et son staff ont du pain sur la planche après Belgrade !  Ce qui est certain, c'est que la Serbie est une equipe qui ne nous reussit pas particulièrement et le plus longtemps qu'on peut les eviter à l'Eurobasket, le mieux ce sera pour nous. 

    De toute maniere, avec Tony Parker et Nicolas Batum à 3 sur 14 aux shoots et 24 ballons perdus (selon la télé serbe) pour la France, la selection n'etait pas dans un bon jour.  Diaw a perdu 6 ballons et Nando DeColo cinq en essayant de créer du jeu mais trop souvent les Français tombaient dans la facilité en manquant de lucidité.  Notre 12 sur 33 à 2pts a fini par sceller notre sort.  Le coté positif serait le 3 sur 4 à 3pts d'Evan Fournier dans un contexte difficile et il s'est peut-être assuré une place dans les 12 à Belgrade car la France a besoin de points en attaque.  Thomas Heurtel semble hors des timings depuis le debut de la preparation mais j'ai du mal à cerner  si Collet préfère un vrai meneur de plus dans les 12 ou un stoppeur defensif de plus comme Charles Kahudi qui possede un peu le meme profil defensif que Flo Pietrus. 

    C'est le dernier point d'interrogation concernant l'effectif final.  Maintenant, j'espère que le reste des matches de preparation puis le premier tour à Montpellier vont être suffisamment difficiles et formateurs afin de nous permettre d'aborder un fatidique huitieme de finale couperet dans les meilleures dispositions.  J'aurais été plus serein si la France avait joué l'Espagne deux fois en preparation pour s'endurcir mais il va falloir se contenter d'une double-confrontation contre l'Allemagne de Dirk Nowitzki (un de nos adversaires possibles en huitieme).   

    Je termine en soulignant le plus grand moment d'emotion de la preparation jusque la, c'est à dire les Français qui chantent la "Marseillaise" a capella après un dysfonctionnment de la sono à Belgrade.  Regarder ces garcons avec des origines diverses, allant de la France aux Antilles en passant par l'Afrique, chanter le hymne national ensemble avec le sourire devant 20,000 Serbes, c'etait du pur bonheur!  Je les ai tous vu grandir et je peux vous dire ils ont été bien élévés !!