Hiérarchie NBA chamboulée
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
Après 2 ou 3 matches, on avait l'impression que tous les favoris avec l'avantage du terrain allaient s'imposer facilement au premier tour des playoffs NBA. Cependant, plusieurs résultats surprenants et surtout des blessures viennent de chambouler la hiérarchie concernant les favoris pour le titre. Pas de suspense de coté de San Antonio et Cleveland qui viennent de "sweeper" Memphis et Detroit sans problèmes et sans blessures. Ainsi ces deux clubs deviennent favoris pour se rencontrer en finale depuis les blessures subies par Steph Curry et Chris Paul, deux superstars incontournables dans la réussite de leurs équipes.

    Curry s'est fait une entorse du genou droit le jour de son retour d'une petite entorse à sa cheville droite.  Dimanche soir dans le Match 4 à Houston, Steph a glissé sur une flaque de sueur pendant la toute dernière action de la première mi-temps.  Il a fait le grand écart et d'après l'IRM, il a une entorse de niveau un qui devrait l'éloigner du terrain pour au moins deux semaines.  A titre d'exemple, Rudy Gobert a manqué 6 semaines pour une entorse de genou de niveau 2, subie en décembre.  Si Golden State élimine Houston ( même sans Curry ça semble faisable), Steph ferait son retour au milieu du 2eme tour soit contre les Clippers soit contre Portland.  Une fracture à la main droite de Paul (out pour le reste des playoffs?) et une nouvelle blessure aux quadriceps de Blake Griffin me font penser que Portland va se qualifier contre toute attente même s'il faut gagner au moins une fois à Los Angeles.  Pour les Warriors, jouer Portland, intrinsèquement moins fort ou les Clippers, très diminués,  pourraient atténuer un peu l'absence de Curry, le meilleur joueur au monde actuellement. Je vois Golden State avec 65% de chances de se qualifier pour la finale de conférence mais c'est à ce niveau très élevé que les choses vont devenir beaucoup plus compliquées!

    Le vainqueur de la série entre San Antonio et Oklahoma City va arriver en finale de conf gonflé à bloc avec une confiance inébranlable, s'il n'y a pas de blessé majeur!  Même si Curry rejoue, il ne pourra pas être à son meilleur niveau car son jeu dépend de sa vitesse d'exécution et de déplacement.  Il serait obligé de jouer plus sans ballon autour des écrans pour se libérer et pour shooter dans un rôle un peu comme celui de Klay Thompson.  Certes, Golden State garde son avantage du terrain mais ils risquent d'en avoir grandement besoin face aux Spurs ou au Thunder dans un nouveau rôle de favori!  

    A l'est, Miami, Toronto et Atlanta jouent leur saison dans un Match 5 à domicile.  Ils  seront peut-être tous  dans la nécessité de gagner un Match 7 à la maison pour se qualifier ce qui était loin d'être évident il y a une semaine!  Pendant ce temps, Cleveland se repose en attendant de connaitre son adversaire au 2eme tour en sachant que l'équipe a montré son meilleur visage face à Detroit.  Kyrie Irving a tourné à 27,5 pts. par match et le collectif en attaque et en défense a produit son plus haut niveau de la saison! C'est comme si le parfum des playoffs a solidarisé les liens dans l'effectif au meilleur moment.  Cleveland semble devant un boulevard menant à la finale NBA... s'il n'y a pas de blessé majeur, encore et toujours!

    Tout cela met en perspective l'hyper-vigilance d'un Gregg Popovich, obnubilé par la santé de ses joueurs tout au long de la saison à San Antonio.  Il y a aussi la facteur malchance car les blessures de Curry et Paul sont, avant tout, des accidents.  En tout cas, la probabilité de voir Spurs-Cavs en finale NBA n'a jamais été aussi forte!