dvd
Gobert et Noah retrouvent le terrain
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
Deux pivots français sont de retour en NBA mais avec des trajectoires radicalement différentes. Rudy Gobert a rejoué depuis trois matches avec le Jazz d'Utah en remportant deux victoires tandis que Joakim Noah a fait son retour hier dans une décevante défaite des Bulls de Chicago à la maison contre Washington (diminué) à cause d'une défense lamentable.

 Gobert a été attendu comme la messie car Utah a perdu onze des 18 rencontres que Rudy a manqué à cause d'une entorse du genou.  La saison dernière, Rudy a été la révélation de la NBA finissant 2ème contreur et 3ème progression de la league et en étant très bien classé dans toutes les stats approfondies qui sont trés étudiées par les équipes. Sans lui, Utah encaissait 6 points de plus en moyenne par match car sa protection de son panier et sa dissuasion dans les aides défensives font partie des points forts d'une défense plutôt réputée. Dans son 2ème match, Miami a été tenu à seulement 83 points et dans son 3ème les Lakers n'ont pu inscrire que 74 points.  Rudy a reussi 9pts et 4 contres face à Miami et 10pts et 3 contres opposé aux Lakers avec 6 sur 6 aux tirs en cumulé!  Il a joué une trentaine de minutes dans chaque rencontre et a ancré magnifiquement la défense collective.  Utah peut à nouveau rêver d'une place en playoffs!

  Gobert a été également une révelation à l'Eurobasket et heureusement pour Vincent Collet il est sous contrat la saison prochaine avec Utah et donc dispo pour aller chercher la qualification olympique avec l'Equipe de France à partir du 4 juillet.  Sa progression constante le rend indispensable à coté de Tony Parker, Boris Diaw, et Joffrey Lauvergne qui sont également sous contrat pour 2016-17.  Ce n'est pas le cas pour Nicolas Batum et Evan Fournier qui vont etre compliqué à assurer pour la Féderation Francaise car leur nouveaux contrats risquent d'être faramineux.  Ainsi, des joueurs comme Nando De Colo, Thomas Heurtel, Antoine Diot et Charles Kahudi vont probablement avoir encore plus de responsabilités dans le jeu tricolore l'été prochain.

    Noah ne fera pas partie de cette aventure comme l'a annoncé le DTN, Patrick Beasley, récemment.  Il n'y aura pas un nouveau feuilleton estival autour de Joakim!  Ce n'est que logique car Noah traverse une des périodes les plus difficiles de sa carrière.  Après avoir été le meilleur pivot au monde il y a deux saisons, un problême au genou a fait baisser son rendement la saison passée et le changement de coach cette saison l'a relegué sur le banc comme remplaçant pour la premiere fois de sa carriere.

    Il est toujours performant à la passe, en défense et au rebond puis il a toujours sa gnac et team spirit légendaire ce qui fait de lui un des chou-chou du public des Bulls.  Par contre, il ne marque presque plus (4 pts. à 38%)  pour un coach, Fred Hoiberg, qui est venu spécifiquement pour améliorer le jeu d'attaque.  Fer de lance du jeu ultra-défensif de l'ere Tom Thibodeau où il a vraiment payé de sa personne, Noah est moins à l'aise avec Hoiberg.  Blessé à l'epaule contre Brooklyn le lendemain de sa meilleure perf de la saison chez lui à New York avec 21 points et 10 rebonds,  Noah le malchanceux a manqué 9 matches et Chicago en a gagné 7.  Hoiberg a enfin trouvé une bonne formule avec trois grands dans le cinq de départ et cela a permis à Chicago de remporter six de suite en dépassant chaque fos les 100 points en attaque.

    Par contre, depuis deux matches on voit les limites du "tall ball" parce qu'Atlanta a mis 120 points et Washington 114 en jouant petit et Chicago n'a pas pu suivre le rythmne.  Pour son retour contre les Wizards, Noah a pris 9 rebonds mais il a marqué 0 points à 0 sur 7 au tirs en 19 minutes.  Il a dû sentir quand il était sur le terrain qu'il était le seul Bull qui avait vraiment envie de défendre!  Il n'est plus dans son élément et Chicago possède 3 intérieurs plus jeunes, moins chers et plus forts offensivement que lui, ainsi que l'éternel Pau Gasol, l'indiscutable pivot titulaire encore trés performant à 35 ans.

    Joakim est, en plus , en fin de contrat et l'intérêt des Bulls est probablement de l'échanger afin de recuperer quelque chose car il peut partir librement où il veut en fin de saison pour rien!  S'il finit la saison avec Chicago, je le verrais bien signer avec les Knicks un contrat moins cher afin de se rapprocher de la "grande pomme" la saison prochaine. La philosophie de jeu de Phil Jackson devrait mieux lui convenir.

    A la fin, je me dis que Rudy peut beaucoup apprendre du parcours de Joakim, un pivot défensif comme lui.  Noah a souvent sacrifié sa santé pour son équipe et il a payé le prix en blessures à répétition. La patience et le sérieux que Rudy a demontré pour soigner son entorse du genou me fait penser qu'il ne fera pas les mêmes erreurs que Jo.  Bonne chance pour la suite à tous les deux!