Eurobasket 1er tour preview
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
L'Equipe de France attaque le premier tour de la compétition samedi contre la Finlande avec deux objectifs. D'abord, assurer la première place du groupe A en restant invaincu si possible, puis deuxièmement, monter en régime progressivement afin d'être au top pour la fameuse huitième de finale de tous les dangers pour la génération Tony Parker.

Si la France perd et rate l'avion pour Rio, ça va signaler le début d'une nouvelle traversée du désert pour le basket français comme en 2004 et 2008 quand les tricolores ne se sont pas qualifiés pour les Jeux Olympiques.

    La sélection actuelle possède tous les atouts pour éviter ce scenario catastrophe en commençant par l'expérience des matches à gros enjeu, la motivation, le vécu collectif et le palmarès de Parker et cie.  Voici ma façon d'apporter ma pierre à l'édifice avec un preview des adversaires au premier tour à Montpellier et des bonnes raisons de s'en méfier et de ne pas les prendre à la légère malgré les apparences.

    Le premier match contre la Finlande samedi risque d'être un des plus difficile car les Finlandais nous ont battu en début de préparation avec leur "small ball" et leur adresse à 3pts.  La moitié de la salle sera remplie par les supporters finlandais qui savent donner de la voix et la Finlande vient de terminer la préparation en battant l'Ukraine de 20 pts.  Le premier joueur à ralentir pour la défense française sera Petteri Kopenen qui a l'habitude de mettre des cartons à l'équipe de France en scorant et en livrant maintes passes décisives.  Vincent Collet va vouloir maitriser le tempo et jouer à l'intérieur afin de calmer les shooteurs fous venus du nord.

    La 2eme rencontre contre à la Bosnie nous mettra face au très grand coach Dusko Ivanovic, un des acteurs du fameux triplé de Limoges en 2000 avec la bande de Yann Bonato.  Meme s'il déplore l'absence de ses trois meilleurs joueurs comme Mirza Teletovic, Dusko a fait progresser son équipe collectivement pendant 12 matches de préparation.  Il reste sept joueurs de la sélection de 2013 et le capitaine se nomme Elmedin Kicanovic, qui a brillé avec Nancy en fin de saison dans notre Pro A.  Ce match sera plus tactique et la France devra trouver le moyen de tirer profit de son énorme avantage athlétique.

    Le troisième adversaire en trois jours, la Pologne, est une équipe construite autour d'un pivot NBA, Marcin Gortat, d'un naturalisé bien connu en France, A.J. Slaughter, et d'un Franco-Polonais formé au Mans, Aaron Cel.  Dans leur dernière victoire face au Liban, Cel a fait un double-double avec 10 pts. et 11 rebonds!  Le pari pour Collet dans cette rencontre sera de gagner sans épuiser ses cadres car la fatigue va jouer un rôle important pour les deux équipes.  C'est le genre de match ou l'apport du banc risque d'être primordial. 

    Après une journée de repos bien mérité, la France sera opposé à une équipe russe décimée par les absences de Victor Khryapa et d'Alexey Schved.  Cependant, il reste Sergey Monya et le capitaine Anton Ponkrashov qui ont remporté l'or à l'Euro de Madrid en 2007 et la bronze au J.O. de 2012.  La Russie, aussi, a progressé pendant la prepa et on ferait mieux d'oublier notre victoire écrasante à Villeurbanne dans notre 3eme match de préparation face à eux.  Evitons qu'ils prennent feu à 3 pts.( ca va être un thème récurrent pour la défense française à l'Eurobasket) et soyons humble et respectueux d'un adversaire qui garde des joueurs talentueux comme Andrey Vorontsevich et Vitaly Fridzon. 

    Le 5eme match en 6 jours va opposer la France à son éternel "poil à gratter", l'Israel, qui risque de jouer sa qualif sur ce match.  Si la France est déjà assuré de finir premier, ca va être l'occasion pour Collet de faire tourner son effectif tout en pensant à préparer le huitième de finale fatidique.  Je suis surpris que l'Israël n'a gagné qu'un match en préparation car leur cinq majeur a beaucoup de joueurs référencés comme Omri Casspi, Gal Mekel, Lior Eliyahu ou le naturalisé, D'or Fischer.  Dans son dernier match, l'Israël menait de 9 pts. à la mi-temps face à l'épouvantail invaincu en prepa, la Croatie, avant de perdre de 10 pts. et Casspi a fini avec 23 pts. et 8 rebonds.

    Pendant ce premier tour chaque jour vaudra sa peine avant la phase éliminatoire à Lille.  Je pronostique que des joueurs comme Mam Jaiteh et Charles Kahudi finissent par jouer plus que prévu au premier tour.  Par contre, la rotation sera limitée à 8-9 joueurs en phase éliminatoire.  Je ferai le bilan du premier tour dans mon blog vendredi prochain.  Allez les Bleus!!

Vous pouvez gagner des places pour la phase finale à Lille en jouant au QUIZZ EURO 2015 bonne chance !!!  

 

 http://hub-canalplus.release.krds.com/objects/game?id_game=1751