Arbitrage et Calendrier
Posté par George Eddy le 27 Novembre 2017
La fin de l'Eurobasket 2015 a vu naitre quelques polémiques concernant l'arbitrage. Vincent Collet trouvait que Pau Gasol a reçu trop de cadeaux des arbitres en demi-finale contre la France, notamment dans le 3eme quart temps, et il a terminé avec la bagatelle de 18 lancers francs avec 16 réussis.

C'est clair que son statut d'icône mondiale du basket a joué dans sa faveur mais l'erreur de Collet c'est d'avoir refusé de s'adapter à ce paramètre. En faisant des prises à deux ou une défense de zone, il aurait pu réduire l'impact du seul joueur qui portait son équipe à bout de bras en attaque!  Il faut ajouter, en toute objectivité, que les lancers francs que Gasol a eu en 3eme quart, la France les a eu en prolongation mais nous avons raté 6 sur 7 car les titulaires étaient cramé par la fatigue, faute de rotations.

  Dans le match pour la médaille de bronze, c'est Sacha Djordjevic, le coach serbe, qui n'était pas content de l'arbitrage disant que la France a été avantagé parce que c'était le pays organisateur et aussi parce que Collet s'est plaint après la demi-finale publiquement en mettant une grosse pression.  Comme la France, la Serbie a perdu en demi-finale malgré un statut de favori et les joueurs ont moins bien digéré la déception que les Français.  En plus, la France a eu un jour de récupération de plus ayant joué le jeudi.  Après une longue compétition fatigante, ça compte!  Ça serait plus juste, sportivement parlant, de jouer les quarts et les demis le même jour comme par le passé mais pour des raisons financières, Fiba Europe préfère étaler les matches pour remplir davantage de soirées en prime time.  Pour moi, la France a mérité sa médaille car la sélection a appris ses leçons de la demi-finale perdue et a utilisé davantage son banc et a étouffé les deux joueurs clés, Milos Teodosic et Miroslav Radulijca, qui ont souvent le mental fragile quand l'enjeu est important.

    C'est intéressant de noter qu'Yvan Mainini, l'ancien arbitre et président de Fiba Monde, a trouvé l'arbitrage globalement médiocre pendant cet Eurobasket.  Comme moi, il fait du lobbying pour éliminer les fautes systématiques pour couper les contre-attaques, un vrai fléau qui tue le spectacle.  La solution est facile; donner un ou deux lancers et la possession du ballon quand un défenseur ne joue pas le ballon et fait faute intentionnelle en accrochant le bras ou le corps de l'attaquant qui remonte le terrain.  Cela stopperait net cette tactique qui représente de l'anti-jeu.

    Mainini voudrait voir des arbitres des autres continents venir officier dans les Eurobaskets car l'arbitrage européen est devenu consanguin avec un jeu trop dur et trop de fautes non-sifflées quand l'attaquant est en l'air.  Comme il disait dans Basket Hebdo après la compet,"Avec des arbitres NBA, France -Espagne n'aurait pas été le même match".  Il a trouvé, aussi, que France-Serbie a été mal-sifflé.

    Si, comme d'habitude, nous avons du mal à uniformiser l'arbitrage mondial, que dire de l'harmonisation des calendriers!  Plusieurs pays ont demandé à la Fiba Monde de repousser les TQO(Tournois de Qualification Olympique) vers mi-juillet ou fin juillet afin de permettre aux qualifiés d'enchainer directement les Jeux de Rio début aout.  De plus en plus de championnats nationaux ont copié la NBA et ils terminent vers  mi-juin.  Les clubs qui jouent en Euroleague font presque autant de matches dans une saison qu'une équipe NBA maintenant!

    En plus, les joueurs NBA en fin de contrat comme Nicolas Batum, Evan Fournier ou Rudy Gobert ne peuvent pas signer un nouveau contrat avant le 10 juillet sauf s'ils ont renégocié avec leurs clubs en début de saison.  Gobert va valoir le salaire max donc ça pourrait aller vite mais pour Fournier et Batum c'est moins évident et aucun joueur ne peut prendre le risque financier de jouer sans contrat ou sans assurance.  En plus, des joueurs comme Tony Parker et Boris Diaw risquent d'aller loin en playoffs encore cette saison et à leur âge, ça serait insensé d'enchainer le TQO juste derrière les playoffs!  Autant plus qu'ils n'ont déjà pas affiché une forme resplendissante à Lille après beaucoup plus de vacances.  Pour les internationaux en France, la fédé va essayer de convaincre la LNB de finir ses playoffs moins tardivement cette saison.  Ces trois TQO sont surtout l'occasion pour la fédération internationale de se faire de l'argent, mais cela ne doit pas être au détriment de la santé des joueurs!