Soirée Jean Pierre Mocky
Posté par Ciné+ le 5 Novembre 2018
Samedi 17 novembre, Ciné+ Classic rend hommage au cinéaste Jean-Pierre Mocky avec une programmation spéciale composée d’un film et de deux documentaires !

Samedi 17 Novembre 20H45

Litan - Disponible à la demande jusqu'au 27 novembre 
France – 1982 – 1H25

Film fantastique de Jean-Pierre Mocky avec Marie-José Nat (Nora), Jean-Pierre Mocky (Jock), Nino Ferrer (le docteur Julien), Marysa Mocky (madame Servais), Roger Lumont (le commissaire Bolek) et Micha Bayard (madame Mirral)


Perdue dans la montagne, baignée par les brumes, la petite ville de Litan organise son festival des trépassés. Une étrange fête où les morts sont à l'honneur. Jock et Nora, de passage dans la ville, participent au macabre carnaval. 
Nora fait alors un cauchemar étrange où une mystérieuse voix la convie à un rendez-vous téléphonique. La réalité va alors basculer et suivre le déroulement du rêve de Nora. Un scout qui batifolait dans les grottes, non loin du cimetière, est retrouvé mort. 
Il est confié au docteur Julien, un savant dément, qui réveille le corps du gamin, tandis que les fous de l'hôpital s'échappent et que le cimetière s'effondre. Les habitants de Litan sont pris de folie et Jock est accusé de meurtre...

Samedi 17 Novembre 22h10

La parallèle Mocky - Disponible à la demande jusqu'au 03 janvier

France – 1982 – 1H25

Documentaire de Hugues Baudoin

Extrêmement prolifique et volontiers provocateur, Jean-Pierre Mocky n'est pas un cinéaste comme les autres.

En 2016, le réalisateur Jean-Pierre Mocky accorde un long entretien à Hughes Baudoin dans les locaux de sa maison de production, quai Voltaire. C'est l'occasion de revisiter son œuvre, ô combien originale, et son destin de cinéaste solitaire.

Samedi 17 Novembre 23h10

Mocky sans Mocky - Disponible à la demande jusqu'au 27 décembre

France – 1982 – 1H25

Documentaire de Bernard Sasia, Clémentine Yelnik

Clémentine Yelnik a co-réalisé le film ROBERT SANS ROBERT, sur la relation entre le réalisateur Robert Guédiguian et le monteur Bernard Sasia qui a monté tous ses films. Ce documentaire faisait entendre la voix du monteur dans l'œuvre d'un cinéaste, Robert Guédiguian. Bernard Sasia et Clémentine Yelnik embraquent pour un nouveau voyage, du côté de chez Jean-Pierre Mocky.

Un monteur de cinéma s'empare de l'œuvre de Jean-Pierre Mocky et de démontage en remontage, réécrit sa propre vie dans la société française de 1959 à nos jours. Il imagine en Mocky un oncle idéal, se projette dans ses personnages et, ivre de sa liberté de créer dans l'ombre, réussit à déjouer un complot ourdi par "L'Araignée" qui tisse sa toile destructrice de la mémoire vive du monde.