Soirée Jacques Tati - CLASSIC
Posté par Ciné+ le 19 Octobre 2018
Ciné+ Classic rend hommage à Jacques Tati lors d’une soirée spéciale le dimanche 26 octobre.

Dimanche 26 octobre 20H45
PLAYTIME
France – 1967 – 1H55 – Disponible A la Demande du 26/10 au 22/11

Comédie de Jacques Tati avec Jacques Tati, Barbara Dennek, Valérie Camille, Robert Moussard, Henri Piccoli, …

Aéroport d'Orly. Un groupe d'étrangers vient de débarquer pour visiter Paris. Les touristes, parmi lesquels une jeune Américaine très enthousiaste, montent dans un autocar qui les emmène dans un hôtel parfaitement fonctionnel au milieu d'un vaste ensemble de buildings ultramodernes. Les voilà loin du Paris folklorique dont ils rêvaient. Dans l'un de ces gratte-ciel, monsieur Hulot recherche son chef de service, Giffard, qui disparaît continuellement dans les couloirs et les ascenseurs. Constatant qu'il est passé à côté de son rendez-vous, Hulot s'en va à Montmartre, où se déroule l'inauguration d'un restaurant, le «Royal Garden». La soirée vire à la catastrophe, car les travaux viennent à peine d'être achevés. Mais, dans le chaos de la situation, monsieur Hulot a l'occasion de faire la connaissance de la jeune Américaine...

C'est le premier film français tourné en 70 mm. C'est également l'un des premiers longs-métrages français à sortir en stéréo.

Dimanche 26 octobre 22H45
TATI … PAR LE GESTE
France – 2013 – 0H50 – Disponible A la Demande jusqu’au 24/11

Documentaire de Jean-Jacques Bernard

 

Mêlant documentaire et fiction, Jean-Jacques Bernard filme deux comédiens qui s'efforcent de tout voir et de tout savoir sur Jacques Tati, à partir d'un geste furtif de «Playtime». Plusieurs personnalités, parmi lesquelles Macha Makeieff, Jérôme Deschamps, Patrice Leconte et Pierre Richard, témoignent de la singularité indémodable du cinéma et de l'interprétation de Jacques Tati. Observateur et styliste, le réalisateur avait appris au music-hall la double exigence du geste épuré et sa remise en cause permanente. Transposée sur grand écran, cette exigence lui a permis de créer, en à peine six longs métrages, une des oeuvres les plus originales du cinéma mondial.