Soirée Claudia Cardinale sur Classic
Posté par Ciné+ le 6 Décembre 2018
Le jeudi 13 décembre, CLASSIC réserve sa soirée à l’actrice Italienne Claudia Cardinale ! Un documentaire ainsi que deux films vous attendent…

Jeudi 13 Décembre 20h50
LE BEL ANTONIO
Italie – 1960 – 1h35 - Disponible A la Demande dès sa diffusion

Comédie dramatique franco-italienne en noir et blanc de Mauro Bolognini avec Marcello Mastroianni (Antonio Magnano), Pierre Brasseur (Alfio Magnano), Claudia Cardinale (Barbara Puglisi), Tomas Milian (Edoardo), Rina Morelli (Rosaria Magnano), Patrizia Bini (Santuzza), Fulvia Mammi (Elena Ardizzone) …


Après avoir longtemps vécu à Rome, le séduisant Antonio Magnano revient dans sa ville natale de Catane, en Sicile. Son charme et sa réputation de séducteur invétéré, complaisamment entretenue par son père, lui valent un grand succès auprès des femmes. De petite fortune, Antonio Magnano épouse finalement Barbara, la ravissante fille du notaire. Cette union a été soigneusement préparée par le père du jeune marié. Mais il s'avère bientôt que le mariage n'a pas été consommé, par la faute d'Antonio, que l'amour rend impuissant. Le scandale est terrible. On ne plaisante pas avec la virilité en Sicile. La honte s'abat sur la famille Magnano et le divorce ne tarde pas à être prononcé...
 

Jeudi 13 Décembre 22h30
CLAUDIA LA MYSTERIEUSE
France – 2018 – 0h50 - Disponible A la Demande dès sa diffusion
Documentaire français de Christopher Jones et Marie-Dominique Montel.


Portrait de la comédienne Claudia Cardinale qui, en près de cent rôles, a souvent dévoilé les sentiments intimes de ses personnages, mais a jalousement préservé son propre mystère.
 

Jeudi 13 Décembre 23h20

CARTOUCHE
France – Italie – 1962 – 1H51 – Disponible A la Demande dès sa diffusion
Film d'aventures de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo, Claudia Cardinale, Jean Rochefort, Jess Hahn, Marcel Dalio, …


Fils d'un marchand de vin de la Courtille, Louis-Dominique Bourguignon, alias Cartouche, est devenu l'un des voleurs à la tire les plus habiles de Paris. Il supporte de plus en plus mal l'autorité tyrannique du roi des gueux, le déplaisant Malichot et, pour s'en affranchir, s'en va voir si les servitudes soldatesques sont plus amusantes. Sous l'uniforme, il gagne deux amis, La Taupe et La Douceur, un éclat de gloire militaire et surtout la caisse du régiment, qu'il emporte dans sa désertion lorsqu'il a fini de constater que, décidément, la discipline des armées n'est pas faite pour lui. Le trio revient à Paris. En chemin, Cartouche se laisse séduire par Vénus, une jolie bohémienne dont il fait sa maîtresse...