Martine Carol rien qu'une soirée...
Posté par Cine Plus le 17 Janvier 2019
Le samedi 26 janvier Ciné+ Classic dédie sa soirée à Martine Carol. Découvrez entre autre l’œuvre qui la rendra célèbre : « Caroline Chérie ».

Samedi 26 janvier 20H50
LA FERME AUX LOUPS
France – 1943 – 1H25 – Disponible A la Demande dès sa diffusion
Film policier en noir et blanc de Richard Pottier avec François Périer, Paul Meurisse, Martine Carol, André Gabriello, Suzanne Dantès, …

L'un est reporter, l'autre photographe : Bastien et Furet officient tous deux à «L'Echo du jour». Et c'est pour l'heure un fait divers assez sordide qui les mobilise, l'assassinat d'un pauvre bougre dans les bas quartiers de la ville. Singulier cadavre en vérité : le défunt clochard, un mendiant russe surnommé le Moujik, avait des mains et des pieds d'une propreté exemplaire. Bastien et Furet ont à peine le temps de s'en étonner qu'une nouvelle surprise les cueille à froid. Partant en week-end avec Micky, la secrétaire de leur patron, dont ils sont tous deux amoureux, un orage les contraint à faire halte à «la ferme aux loups». Le trio y découvre, stupéfait, un nouveau cadavre qui ressemble, trait pour trait, au précédent...

Samedi 26 janvier 22H20
MARTINE CAROL PLUS DURE SERA LA CHUTE
France – 2017 – 0H54 – Disponible A la Demande dès sa diffusion

Documentaire d’Eric Bitoun

Au sommet de sa gloire au début des années 50, Martine Carol, premier «sex-symbol» à la française avant Bardot, a vécu une brutale descente aux enfers.

Samedi 26 janvier 23H15
CAROLINE CHERIE
France – 1951 – 2H20
Comédie en noir et blanc de Richard Pottier avec Martine Carol, Jacques Dacqmine, Jacques Clancy, Marie Déa, Jacques Varennes, …

Le 14 juillet 1789, la jolie Caroline de Bièvre a 16 ans. Ce jour-là, elle devient femme dans les bras de Gaston de Sallanches dont elle est très éprise. Envoyée à Paris pour parfaire son éducation, elle cherche à le revoir et le surprend dans les bras de sa maîtresse, madame de Coigny. Par dépit, la jeune femme décide d'épouser Georges Berthier, un soupirant qu'elle avait précédemment éconduit et qui, peu à peu, devient la figure de proue du parti girondin. Plus tard, Caroline retrouve Gaston de Sallanches et en fait son amant. Bien loin de ces péripéties sentimentales, la Révolution poursuit son oeuvre...