Dans la gueule du requin - Coulisses de tournage
Posté par Cine Plus le 30 Août 2018

DANS LA GUEULE DU REQUIN retrace l’histoire d’un jeune activiste français et de son homologue syrien, tous deux engagés et connectés aux nouveaux moyens de communication, qui vont permettre l'exfiltration de Justine, une jeune française musulmane et de son fils à Raqqa (Syrie). Le mari de cette jeune femme lui va rester en France (lieu d’habitation du couple) et tenter de comprendre pourquoi sa femme est partie là-bas. Une histoire vraie et haletante de deux mondes et de deux générations qui se croisent.

 

Le réalisateur à voulu une ambiance de film d’action, d’espionnage, assez musclé et avec une certaine tension palpable tout au long de l’intrigue.

Emmanuel Hammon qui vient du documentaire souhaite que son film serve à quelque chose. Qu’il amène à s’interroger sur les motivations que développent ces gens qui partent rejoindre l’Etat Islamique attiré par la promesse d’un « nouveau monde » et d’une envie de lutte contre l’impérialisme.

Les paysages filmés se situent en Jordanie, qui, dans le film sont les actions qui se passent en Syrie. Les jordaniens n’ont pas vu d’un très bon œil la présence des caméras et de l’équipe de tournage car ils ne savaient pas vraiment s’il s’agissait d’un film pro ou anti Daesh. Ils n’étaient pas très rassurés et avaient peur. D’autant plus que la Syrie se situe juste à côté de leur pays.

 

Au casting figurent Jisca Kalvanda (révélée dans Max et Lenny et appréciée dans Divines), Finnegan Oldfield (nominé au César 2018 et 2016 du meilleur espoir pour Marvin ou la belle éducation), Swann Arlaud (César 2018 du meilleur acteur pour Petit Paysan), Kassem Al Khoja et Xavier Legrand (le réalisateur de Jusqu’à la garde ayant déjà fait des apparitions devant la caméra par le passé comme dans Les Mains libres) ainsi que Charles Berling (qui interprète le chirurgien en chef de l’hôpital avec lequel travaille le mari de la jeune femme embrigadée).

 

Film prévu pour 2019.